Le crowdfunding double la mise en 2014


Les plateformes de financement participatif ont levé 66 millions d'euros au 1er semestre 2014, soit presque autant sur l'ensemble de l'année 2013. Le cap du million de financeurs a été atteint, confirmant l'attrait du crowdfunding auprès des Français.

Le baromètre du crowdfunding au premier semestre 2014

 

 

Le financement participatif poursuit son développement à grande vitesse. Les plateformes de crowdfunding, littéralement financement par la foule, ont levé 66,4 millions d’euros sur les six premiers mois de l’année 2014 selon le baromètre réalisé par CompinnoV pour l’association Financement participatif France (FPF) et présenté jeudi 24 juillet. Un an plus tôt, le total des fonds collectés par les différents intermédiaires du secteur (prêts, dons, investissement en capital) atteignait 33 millions d’euros.

Agrégeant la collecte de 40 plateformes de crowdfunding, ce baromètre permet d’observer une nouvelle fois l’intérêt grandissant des Français pour le financement participatif. Ainsi, les fonds levés sur les plateformes de don ont continué de croître sensiblement, passant de 10,2 à 19,2 millions d’euros entre le 1er semestre 2013 et les six premiers mois de 2014.

Les plateformes de prêt ont pour leur part collecté 37,4 millions d’euros, contre 19,34 millions d’euros un an plus tôt. Cette année encore, le prêt rémunéré non affecté tire son épingle du jeu puisque Prêt d’Union, le principal acteur du secteur, a déjà levé 33 millions d’euros. La plateforme de crédit entre particuliers précise dans un communiqué paru le jour-même avoir déjà financé 4.150 demandes de crédit au premier semestre contre 4.600 pour l’année 2013 entière.

De son côté, le financement en capital a attiré 9,8 millions d’euros au 1er juillet 2014 contre 3,5 millions à la même période un an plus tôt.

Plus d’un million de financeurs

S’il est tentant de penser que c’est l’augmentation des contributions versées qui dope le secteur, force est de constater que c’est au contraire l’effectif des financeurs qui booste le montant des fonds collectés. Alors que le baromètre Compinnov et FPF pour 2013 pointait des montants en hausse, ces derniers ont au contraire sensiblement diminué au début de l’année 2014. Les contributions moyennes ont ainsi régressé de 3.769 à 2.036 euros pour le crowdequity (financement en capital) ou de 64 à 61 euros pour le don (voire 52 euros pour le don avec contrepartie). Les montants moyens versés dans des opérations de prêt atteignent respectivement 88 euros pour les prêts non rémunérés et 6.581 euros pour les prêts rémunérés contre 3.471 euros en 2013.

La croissance exponentielle des sommes collectées par les plateformes de crowdfunding au profit de particuliers, d’associations ou d’entreprises est illustrée par un chiffre : « Depuis l’origine [2006-2007], un million de Français ont déjà contribué à une campagne de crowdfunding », explique Nicolas Lesur, président de FPF et confondateur de la plateforme de prêt rémunéré Unilend. Pour le seul premier trimestre 2014, le baromètre du crowdfunding fait état de 350.000 nouveaux financeurs, soit plus que les 331.000 nouveaux contributeurs recensés l’an dernier.

La réforme du crowdfunding, dont les décrets d’application doivent être publiés avant la fin du mois de juillet, vise à réglementer le secteur en sécurisant notamment les investisseurs. Effective le 1er octobre 2014, cette nouvelle régulation devrait encore accélérer l’essor du financement participatif en France.

En savoir plus sur le financement participatif
Equity, prêts, dons : les mesures pour dynamiser le crowdfunding