Le crowdfunding immobilier se développe à vitesse grand V

Partagez

Les montants collectés sur les plateformes de financement participatif dédiées à la promotion immobilière ont atteint plus de 30 millions d'euros depuis leur émergence en 2014 selon le leader du marché Anaxago. A la clé, plus de 2.400 logements construits et un rendement moyen de 7,5% pour les investisseurs.

30 millions d'euros collectés sur les plateformes de crowdfunding immobilier

 

Dans le crowdfunding comme ailleurs, la pierre a les faveurs des Français. A l'occasion du premier anniversaire d'Anaxago immobilier le 3 novembre 2015, le leader du financement participatif dédié à la promotion immobilière a présenté son baromètre du crowdfunding immobilier en France pour la période 2014-2015. Et les chiffres sont flatteurs pour le secteur puisqu'en moins de deux ans, Anaxago a répertorié 117 projets financés ou actuellement proposés sur une des 15 plateformes actives en 2015.

Au total, 30 millions d'euros ont été collectés par les différents acteurs du crowdfunding immobilier sur la période, dont près de la moitié pour Anaxago. Son président Joachim Dupont revendique ainsi « 30 projets financés pour 14 millions d'euros ».

Rendement et utilité sociale

Preuve de l'impact du crowdfunding immobilier, Anaxago chiffre à 2.418 le nombre de logements construits sur la période 2014-2015 par le biais du financement participatif, pour deux fois plus d'emplois créés ou préservés, soit 4.836. Encore une fois, le leader du secteur porte à lui seul près de la moitié du parc financé, avec « 1.000 logements construits dont 300 sociaux », s'est félicité Joachim Dupont.

Du côté des investisseurs, l'opération est également gagnante. Alors que les rendements des produits d'épargne sont au plus bas, les opérations de crowdfunding immobilier bouclées ont permis aux particuliers d'obtenir un rendement moyen annuel de 7,5%. En atteste le projet du Clos Saint-Jacques à Agde (34), qui a offert un taux de rendement interne (TRI) de 20% sur 3 mois à 31 investisseurs.

Comme tout investissement, le crowdfunding immobilier n'est pas à l'abri d'un risque de commercialisation des projets enclenchés ou d'une augmentation imprévue des coûts de construction sur un chantier. Joachim Dupont se veut toutefois optimiste, mettant en avant « un taux de commercialisation moyen de 85% sur Anaxago immobilier, avec un retard moyen inférieur à 1 mois ». Fort de constat, il vise pour 2016 une collecte record de 40 millions d'euros pour Anaxago immobilier.

Pour en savoir plus sur le crowdfunding immobilier
Crowdfunding-immo : le financement participatif géré par un promoteur immobilier
Crowdfunding : « L'investisseur n'aime pas qu'on lui cache l'information »

 

Réseaux Sociaux