Le Livret A va rapporter 1,15% en 2014


La rémunération du Livret A abaissée à 1% à compter du 1er août 2014, ce produit d'épargne ne rapportera que 1,15% sur l'ensemble de l'année. Ce taux d'intérêt moyen est en chute par rapport à 2013. Le point sur les conséquences pour les épargnants.

Les Français et les livrets d'épargne

Les épargnants ne sont décidément pas à la fête en 2014. Les taux d’intérêt du Livret A, du Livret de développement durable (LDD) ou du Livret d’épargne populaire, en vigueur au 1er août, ont été publiés au Journal officiel du 31 juillet 2014. Avec un rendement de 1% jusqu’au 1er février 2015, le Livret A ne rapportera plus que 1,15% sur l’ensemble de l’année.

De 2,25% à 1% en 18 mois

Ces rémunérations en baisse ne sont pas sans conséquences pour le rendement des économies des Français. Surtout, ce recul des taux d’intérêt de l’épargne réglementée s’ajoute aux précédents coups de rabot opérés par le gouvernement. Passée de 2,25 à 1,75% le 1er février 2013 puis à 1,25% le 1er août 2013, la rémunération du Livret A tombe ainsi au taux historiquement bas de 1%. Traduction : les sommes placées sur un Livret A, un LDD ou un Livret Bleu (équivalent du Livret A commercialisé par le Crédit Mutuel) rapportent moins de la moitié des intérêts qu’elles produisaient encore le 31 janvier 2013.

100 euros de moins pour un Livret A au plafond

Avec un Livret A d’un encours moyen de 4.063 euros*, un épargnant va ainsi devoir se contenter de 46,55 euros d’intérêts en 2014, contre 64,32 euros en 2013. Soit une diminution de 27,6% du rendement de son Livret A et un manque à gagner sur une année de 17,77 euros. Pour un Livret A au plafond de 22.950 euros, les dégâts se chiffrent à 100,4 euros, avec des intérêts de 263 euros contre 363,4 euros en 2013.

Même taux et même sanction pour le LDD. Avec 4.056 euros* placés par un épargnant sur ce produit, la perte induite se monte à 17,75 euros, l’ex-Codevi ne rapportant plus que 46,47 euros sur un an contre 64,22 euros l’an passé. Rempli au maximum de 12.000 euros, le manque à gagner atteint 52,50 euros, avec un gain en repli de 190 à 137,50 euros sur un an.

Enfin, les titulaires d’un Livret d’épargne populaire (LEP) n’échappent pas à ce coup de rabot. Avec un taux de 1,50% au 1er août, le LEP ne rapporte plus que 1,65% en moyenne en 2014, pour 2,08% en 2013. Conséquence : le manque à gagner pour un livret disposant d’un encours moyen de 5.250 euros* se chiffre à 23 euros, voire à 33,70 euros pour un LEP au plafond de 7.700 euros.

Pas de changements pour les PEL, CEL et LEE

Les épargnants ne sont toutefois pas tous logés à la même enseigne. Les taux d’intérêt des comptes épargne logement (CEL) et livrets épargne entreprise (LEE) n’étant pas modifiés au 1er août, leurs détenteurs percevront une rémunération inchangée, respectivement de 0,75% pour un LEE et de 0,63% après prélèvements sociaux pour un compte épargne logement. Sur une année, le taux du CEL passe de 1,06% à 0,75% (soit 0,90 à 0,63% nets de prélèvements sociaux). Celui du LEE tombe également de 1,06% à 0,75%.

Concernant le plan épargne logement (PEL), il rapporte 2,11% nets de prélèvements sociaux, sa rémunération n’étant pas indexée sur celle du Livret A. Avec un encours moyen de 15.100 euros*, un épargnant récoltera, comme en 2013, 318,6 euros d’intérêts le 31 décembre 2014.

*Statistiques de l’Observatoire de l’épargne réglementée au 31 décembre 2013.


Sur le Livret A en 2014
Ce qu’il faut savoir pour gérer son Livret A
Baisse du nombre de Livrets A en 2013
Les dépôts des épargnants au point mort en juin 2014