Le patrimoine des Français plus élevé que celui des Allemands


562 000 personnes sont concernées directement par la réforme fiscale ; au total, le patrimoine des français s'élève à 10 000 milliards d'euros.

Le patrimoine des français s’accroît. C’est ce qu’a souligné Jean-François Humbert, notaire et président de la Dinamic (l’agence de statistiques des notaires), lors de la conférence annuelle de l’immobilier organisée le 3 mars 2011 par les notaires de Paris-Ile-de-France.

La richesse des français, qui s’élève désormais à 10.000 milliards d’euros, a d’après lui plus que doublé au cours des 10 dernières années (+103%), notamment en raison de la hausse du prix de l’immobilier. « Les biens immobiliers représentent 60% du patrimoine total des français » explique le notaire, soit 6000 milliards. Le patrimoine est également composé pour un tiers de placements financiers (3.320 milliards) et le reste de biens professionnels. Mais le taux de richesse du patrimoine français reste en-dessous des 12 500 milliards d’euros, détenus par l’ensemble des Français avant la crise en 2007.

Le patrimoine représente désormais 8 années de revenus alors qu’il ne représentait que 4,4 années entre 1978 et 1997. Les Français possèdent proportionnellement un patrimoine plus étoffé qu’en Allemagne, où la richesse cumulée représente 6 années de revenus. En revanche, il est plus faible que le patrimoine britannique, qui représente 11 années de revenus.