Le Perco et les actions boostent l’épargne salariale en 2015


Au premier semestre 2015, l'encours de l'épargne salariale a grimpé de 8% sur un an à 119,8 milliards d'euros. Ces actifs ont notamment bénéficié de la bonne santé de la Bourse en début d'année mais également du bond des souscriptions sur les plans d'épargne pour la retraite collectifs.  

Le Perco porte l'épargne salariale en 2015

L’épargne salariale poursuit sa moisson. Sur les six premiers mois de 2015, les plans épargne entreprise (PEE) et les plans d’épargne pour la retraite collectifs (Perco) ont vu leur encours s’apprécier de 9% par rapport à fin 2014 (8% sur un an). Selon les statistiques publiées par l’Association française de la gestion financière (AFG) le 7 octobre, « les actifs gérés en épargne salariale sur les PEE et les PERCO atteignent 119,8 milliards d’euros au 30 juin 2015 ». Les fonds diversifiés, investis minoritairement en titres de l’entreprise du salarié, représentent 61% de l’encours total avec 73 milliards d’euros, contre 39% pour les fonds d’actionnariat salarié (47 milliards d’euros).

Perco et ISR

Premier facteur de progression de l’épargne salariale sur la période, le plan d’épargne collectif pour la retraite, ou Perco. Avec des versements nets de 925 millions d’euros, « les Perco contribuent ainsi pour près de deux tiers à la collecte nette de l’épargne salariale sur la période », l’AFG estimant le solde des souscriptions nettes (souscriptions – rachats) à 1,5 milliard d’euros. Au total, les encours sur les Perco se montent à 11,8 milliards d’euros, en hausse de 22% sur une année.

C’est l’abondement de l’entreprise (32%) qui a le plus participé à la croissance de l’encours sur les Perco, devant la participation (29%) et l’intéressement (21%), les versements volontaires des salariés ne représentant que 18% des versements nets. Dans les 196.000 entreprises équipées de ce dispositif, un effectif en hausse de 5% sur un an, « près de 2 millions de salariés ont déjà effectué des versements, soit une progression de 14 % sur un an », pointe l’AFG.

A noter : Un quart des salariés équipés d’un Perco ont opté pour la gestion pilotée de leur plan qui deviendra le mode de gestion par défaut à compter du 1er janvier 2016.

Par ailleurs, les fonds d’investissement socialement responsables (ISR) connaissent une évolution similaire, avec 21 milliards d’euros d’encours, en augmentation de 10,5% sur un an. « Hors actionnariat salarié, près de 1 euro sur 3 est donc investi désormais selon une démarche ISR », explique l’AFG. Les fonds communs de placement d’entreprise solidaire (FCPES) progressent pour leur part de 28% à 5 milliards d’euros.

Effet positif de la Bourse

Autre moteur de la croissance des encours de l’épargne salariale au premier semestre 2015, la performance des marchés actions qui se sont nettement appréciés sur cette période. Cet effet positif devrait toutefois s’atténuer au deuxième semestre, le CAC 40 ayant reculé de plus de 9% au troisième trimestre.

Pour aller plus loin sur l’épargne salariale
Epargne salariale : les principaux changements de la loi Macron