Le taux d’épargne des Français à 15,5% en 2014


La chute du taux d’épargne amorcée en 2012 (-0,4%) devrait se poursuivre jusqu’en 2014, selon les annexes du projet de loi de finances 2014 (PLF 2014). Les Français devraient peu à peu délaisser leur épargne pour se tourner très progressivement vers la consommation. Le taux d’épargne dans l’Hexagone s’établirait alors à 15,5% du revenu disponible brut en 2014, contre 15,6% (valeur annuelle) en 2012 et 2013, toujours selon les annexes du PLF 2014.

 

Cette tendance se poursuivrait donc l’an prochain, et s’expliquerait notamment par la baisse des rendements du Livret A et des autres produits d’épargne réglementée, qui amènerait les ménages français à moins épargner.

 

Cependant, les prévisions des annexes du PLF 2014 sont à nuancer au vu de la faiblesse de la confiance des Français en leurs futures économies et sur le niveau du chômage. Aux premiers trimestres 2013, le taux d’épargne avait augmenté de 0,3 point puis de 0,4 point par rapport à 2012 à 15,9% et 16,0%.

 

L’Etat mise sur « des anticipations d’activité plus favorables » qui conduiraient à « un emploi plus dynamique », selon les annexes du PLF 2014. « Dans ce contexte, les ménages pourraient réduire leur épargne de précaution. La consommation des ménages s’avèrerait ainsi plus dynamique », précisent les annexes.

 

Elles tablent ainsi sur une faible progression du pouvoir d’achat qui induirait une modeste hausse du taux de consommation pour le dernier trimestre 2013 (+0,3%), et pour 2014 (+0,8%), après une baisse de 0,4% en 2012.

 

A lire sur le Livret A :

Le taux d’intérêt du Livret A à 1,50% au 1er février 2014 ?

Livret A : chute de la collecte après la baisse du taux au 1er août 2013