Les actions Areva et Sodexo malmenées à la Bourse de Paris

Partagez

Au lendemain de la conférence de presse de Donald Trump, la Bourse de Paris s'affiche dans le rouge. Le CAC 40 cède 0,51% sous la pression de la baisse du dollar par rapport à l'euro, à 4.863,97 points. Les sociétés Areva et Sodexo voient leur cours reculer.

La Bourse de Paris clôture dans le rouge


La valeur du 12 janvier 2016 : Areva

L'expert du nucléaire, dont l'action était suspendue depuis mardi matin, a fixé à 4,50 euros le prix des actions nouvelles qui seront émises dans le cadre de sa recapitalisation.

La Commission européenne a autorisé l'Etat français à contribuer à l'augmentation de capital du groupe, à hauteur de 4,5 milliards d'euros maximum sur un montant total de 5 milliards. Ce feu vert est néanmoins conditionné à la démonstration de la viabilité de la cuve de l'EPR de Flamanville, à l'autorisation de la vente à EDF de l'activité réacteurs (Areva NP) de la société et au désengagement total d'Areva de cette activité d'ici fin 2019.

Par ailleurs, l'Etat a l'intention de déposer un projet d'offre publique de retrait pour permettre aux actionnaires minoritaires de se désengager de l'entreprise. Le titre plonge de 9,81%, à 4,69 euros.

Sodexo voit son chiffre d'affaires reculer

Les revenus du spécialiste de la restauration collective sont ressortis en repli organique de 1,5% au premier trimestre 2016-2017, à 5,45 milliards d'euros. Le groupe pâtit d'une base de comparaison élevée, en raison notamment de la contribution de la Coupe du monde de rugby sur l'exercice précédent.

La direction confirme toutefois ses objectifs annuels, avec un chiffre d'affaires anticipé en croissance organique d'environ 3% et un résultat opérationnel hors effets de change en hausse de 8 à 9%. La valeur recule de 3,24% à 104,45 euros.

Sanofi subit les propos de Donald Trump sur les médicaments

Le laboratoire pharmaceutique pâtit des propos de Donald Trump, tenus lors de sa conférence de presse mercredi 11 janvier 2017 à New York. Le président élu à la tête des Etats-Unis a fustigé le manque de concurrence dans le secteur de la pharmacie. Il veut forcer à négocier les prix des médicaments. Le cours de l'action Sanofi abandonne 1,01%, à 76,54 euros. Le spécialiste des verres correcteurs Essilor recule également de 2,58%, à 101,80 euros.

Axa a placé une émission obligataire d'un milliard de dollars

L'assureur a placé auprès d'investisseurs institutionnels une émission d'obligations subordonnées, qui seront remboursées une fois les autres créanciers payés. Cette opération d'un montant d'un milliard de dollars doit permettre de refinancer une partie des dettes existantes.

Les titres émis arriveront à échéance en 2047. Le coupon initial à taux fixe s'élève à 5,125%. Après la première date de remboursement anticipé en janvier 2027, un taux variable s'appliquera. Le titre lâche 1,73%, à 23,92 euros.

Mercialys affiche des loyers facturés en progression en 2016

La société foncière a vu ses revenus locatifs progresser de 12,3% en 2016, à 189,80 millions d'euros. Les loyers facturés affichent une hausse plus forte que prévu. Ils ont augmenté de 3,4% à périmètre constant, à 187,62 euros. Le spécialiste de l'immobilier commercial précise par ailleurs avoir cédé l'équivalent de 101 millions d'euros d'actifs en décembre 2016 et en janvier 2017. Le cours de Bourse gagne 0,16%, à 19,36 euros.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG


 

Réseaux Sociaux