Les Français pessimistes sur leur capacité à épargner en 2015


Après un mois de décembre 2014 marqué par un net regain d’intérêt pour l’épargne, les Français se montrent moins enclins à placer leurs économies en janvier 2015. L’indicateur de l’Insee publié mercredi 28 janvier montre un recul de 11 points de l’opinion des ménages sur l’opportunité d’épargner, à un niveau de 16, soit légèrement en-dessous de la moyenne de long terme, de 18.

La perception qu’ont les Français de leur capacité d’épargne, actuelle comme future, est également plus négative qu’en décembre 2014. Elle baisse de 3 points pour se fixer respectivement à des niveaux de 14 et -5. « Ces deux soldes se maintiennent néanmoins au-dessus de leur moyenne de long terme », indique l’Insee.

Cette morosité s’explique en partie par les perspectives d’évolution des Français concernant leur situation personnelle, qui recule de 2 points à -17, bien en deçà de la moyenne de long terme (-4). Par ailleurs, les taux d’intérêt des livrets d’épargne ne les incitent guère à épargner, le Livret A affichant un rendement au plancher de 1% et les livrets bancaires servant une rémunération moyenne inférieure à 1%. Enfin, le taux du plan épargne logement (PEL) doit baisser de 2,50 à 2% brut de prélèvements sociaux le 1er février prochain.

Sur l’actualité de l’épargne en 2015
PEL : faut-il souscrire avant le 1er février 2015 ?