Les ménages français pessimistes pour leur épargne


Dans sa dernière enquête mensuelle auprès des ménages, l'Insee montre le pessimisme des Français face à l'épargne. Et ce, alors que la confiance remonte fortement.

placement, epargne, livret

En mars 2012, la confiance des ménages est remontée de cinq points, retrouvant ainsi son meilleur niveau depuis février 2011. En revanche, les Français ne sont pas enclins à épargner pour autant ; l’opinion des ménages sur leur capacité d’épargne actuelle est en recul de trois points par rapport au mois précédent, retombant ainsi au niveau atteint en septembre 2011. Selon l’enquête mensuelle de l’Insee, les ménages estiment que le moment n’est pas favorable pour épargner, moins qu’en février (- 2%), après une progression de quatre points observée entre janvier et février. L’opinion concernant les perspectives d’épargne future reste stable.

Cette érosion de la capacité d’épargne perçue intervient dans un contexte de maintien du taux de rémunération du Livret A à 2,25% au 1er février 2012 et de diminution des rendements des assurances vie en euros, de 3,40% en moyenne en 2010 à 3% en 2011 avant prélèvements sociaux.