Les taux d’intérêt des livrets d’épargne fiscalisés stables à 1,24% en septembre 2013


La dégringolade de la rémunération des livrets d’épargne fiscalisés s’est arrêtée en septembre 2013. Selon les statistiques mensuelles de la Banque de France publiées le 31 octobre, les taux d’intérêt moyens servis par les livrets ordinaires se sont stabilisés à 1,24%, contre 1,25% le mois précédent. En septembre 2012, la rémunération des livrets d’épargne classique atteignait 1,85%. « La rémunération moyenne de ces placements diminue graduellement depuis janvier 2012 », explique ainsi l’institution.

Pour rappel, les taux rapportés par la Banque de France sont bruts d’impôts et de prélèvements sociaux de 15,5%. Depuis 2013, ces gains sont imposés au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Les foyers percevant moins de 2.000 euros d’intérêts annuels échappent à cette obligation.

Les intérêts délivrés par les livrets d’épargne réglementée (Livrets A, Bleus, LDD, LEP et CEL) sont également stables, à 1,27%. Les effets de la baisse de rémunération du Livret A semblent donc s’estomper. La chute du taux du livret préféré des Français, le 1er août 2013, de 1,75 à 1,25% net d’impôt et de prélèvements sociaux, avait entraîné dans son sillage l’ensemble des taux des autres livrets.