Livret A : 30 milliards d’euros de la collecte pour les banques


Le secteur bancaire va toucher 30 milliards d’euros de la collecte centralisée sur les Livrets A et Livrets de développement durable (LDD). La Caisse des dépôts et consignations (CDC), chargée de cette collecte, et le ministère de l’Economie et des Finances ont précisé vendredi 19 juillet 2013 dans des communiqués séparés que le dernier volet de la réforme l’épargne réglementée « prévoit une mise à disposition des réseaux bancaires de 30 milliards d’euros de ressources centralisées au fonds d’épargne ». Une bonne nouvelle pour le secteur bancaire qui demandait de récupérer une partie plus importante des dépôts du fonds d’épargne, sur lequel sont orientés 65% de la collecte du Livret A et des LDD, afin de respecter leur obligations issues des règles prudentielles « Bâle III ».

« Ces ressources permettront aux banques de prêter davantage pour le financement de l’économie, principalement au bénéfice des petites et moyennes entreprises (PME, ndlr) », se félicitent Bercy et la CDC qui préviennent d’ores et déjà qu’ « un bilan de cette réforme sera réalisé à l’automne ». Selon le quotidien Les Echos, si l’octroi de crédits au profit des PME se relève d’ici là, « les établissements bancaires pourraient obtenir 20 milliards d’euros supplémentaires d’épargne réglementée ». Le total de la collecte redirigée vers les banques atteindrait alors 50 milliards d’euros.

Revers de la médaille pour le secteur bancaire, Bercy et la CDC annoncent que le taux de commission des établissements bancaires va baisser, passant de 0,5 à 0,4%. Une mesure qui profiterait notamment « au financement du logement social », à l’instar de la baisse de la rémunération du Livret A, annoncée jeudi 18 juillet par le ministre de l’Economie et des Finances, Pierre Moscovici, et la ministre du Logement, Cécile Duflot. Cette dernière a ainsi rappelé que les emprunts accordés par le fonds d’épargne représentaient en 2012 « 70% du financement de la construction de logement social ».