Livret A, LDD, LEP, CEL : les taux jusqu’au 1er août 2015


La rémunération du Livret A va être maintenue à 1% le 1er février 2015. Conséquence : les taux d'intérêt des Livrets de développement durable, des Livrets d'épargne populaire et des comptes épargne logement ne baisseront pas non plus. Le rendement du plan d'épargne logement est en revanche raboté.  

Tirelire et épargne

Statut quo pour les rendements des livrets d’épargne réglementée. Suite à un nouveau coup de pouce du gouvernement, la rémunération du Livret A va rester fixée à 1% le 1er février 2015. Malgré les recommandations du gouverneur de la Banque de France d’abaisser son taux d’intérêt à 0,75%, le Livret A va offrir un rendement net d’inflation (0% sur un an en décembre 2014) de 1%. Cette bonne nouvelle pour épargnants ne vient pas seule. La rémunération des autres produits d’épargne réglementée étant directement indexée sur celle du Livret A, les titulaires d’un Livret Bleu du Crédit Mutuel, d’un Livret de développement durable (LDD), d’un Livret d’épargne populaire (LEP), d’un compte épargne logement (CEL) ainsi que d’un Livret épargne entreprise (LEE) peuvent être rassurés.

1% pour les Livret A, Livret Bleu et LDD

Inflation nulle oblige, le taux d’intérêt du Livret A aurait dû baisser à 0,25% le 1er février prochain si la formule de calcul avait été appliquée à la lettre. Mais le ministre des Finances Michel Sapin a préféré ménager les épargnants et maintenir cette rémunération à 1%, soit le plus bas historique en vigueur depuis le 1er août 2014. Conséquence directe de ce coup de pouce, les Livrets Bleus commercialisés par le Crédit Mutuel ainsi que les Livrets de développement durable (LDD, ex-Codevi), dont les taux d’intérêt sont égaux à celui du Livret A, conservent un rendement de 1%.

1,50% pour le Livret d’épargne populaire

Les détenteurs d’un Livret d’épargne populaire (LEP) bénéficient également de la décision de Bercy de ne pas amputer le rendement des bas de laine des Français. Descendu à 1,50% le 1er août 2014 à l’occasion de la précédente revalorisation du taux du Livret A, le taux d’intérêt annuel du LEP, égal « à celui des Livrets A majoré de « un demi » », comme le précise un arrêté du 28 juillet 2008, est préservé.

0,75% pour les CEL et LEE

Enfin, les comptes épargne logement (CEL) ainsi que les Livrets épargne entreprise (LEE) présenteront toujours une rémunération au plancher, à 0,75% brut, au 1er février prochain. Tandis que le taux du CEL est égal « aux deux tiers du taux des « livrets A », avec arrondi au quart de point le plus proche », celui du LEE représente les « trois quarts du taux des « livrets A », avec arrondi au quart de point inférieur », précise l’arrêté du 28 juillet 2008.

A noter : net de prélèvements sociaux de 15,5%, le rendement du CEL tombe à 0,63%. Par ailleurs, les intérêts des LEE ouverts depuis le 1er janvier 2014 sont imposables au barème de l’impôt sur le revenu.

Seule exception au maintien généralisé des taux des livrets d’épargne réglementée, le plan épargne logement (PEL) offrira un rendement en baisse, de 2,5 à 2% brut de prélèvements sociaux, à compter du 1er février 2015, soit 1,69% net.