Livret A : les dépôts des épargnants au point mort en juin 2014

Partagez

Les épargnants ont retiré plus qu'ils n'ont déposé sur leur Livret A en juin 2014. Pour le deuxième mois consécutif, la collecte est donc négative. Depuis le début de l'année, seulement 2,3 milliards d'euros ont été placés sur ce produit d'épargne, dont le taux doit de nouveau baisser le 1er août prochain.

Livret A et Livret de développement durable

 


Le Livret A n'attire plus. Après deux années de forte collecte - respectivement 28,16 et 12,14 milliards d'euros en 2012 et 2013 - le produit d'épargne, souvent présenté comme le chouchou des Français, a indéniablement perdu de son charme.

Les épargnants ont en effet retiré 130 millions d'euros de plus qu'ils n'ont déposé sur leur Livret A en juin 2014 selon les statistiques de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) publiées mardi 22 juillet. Un second mois de décollecte consécutif, après des retraits de 90 millions d'euros en mai, qui confirme une tendance : les économies des Français ne se portent plus sur le Livret A. Même constat pour le Livret de développement durable (LDD) puisque les dépôts nets sur ces produits se sont limités à 70 millions d'euros. Depuis le début de l'année, les épargnants ont déposé seulement 2,28 milliards d'euros sur leur Livret A et 1,48 milliard sur leur LDD. A la même époque un an plus tôt, ces montants atteignaient respectivement 15,15 et 6,43 milliards d'euros.

Le désengouement des Français pour ces livrets d'épargne réglementée, dont les intérêts sont défiscalisés, s'explique aisément. Les diminutions successives des taux du Livret A, et du LDD dont la rémunération est indexée sur ce dernier, de 2,25% à 1,75% le 1er février 2013 puis à 1,25% le 1er août 2013, ont douché l'enthousiasme des épargnants. Cette trajectoire devrait se poursuivre, voire s'accentuer dans les prochains mois. Le taux d'intérêt du Livret A et la rémunération de l'épargne réglementée (LDD, LEP, Livrets Bleus) sont appelés à baisser le 1er août prochain. Le rendement du Livret A tombera alors 1%, soit son plus bas niveau historique.

Baisse du nombre de Livrets A en 2013

Autres éléments d'éclaircissements, le succès du plan épargne logement (PEL). Avec un taux de 2,11% net de prélèvements sociaux, le PEL a attiré 4,32 milliards d'euros sur les quatre premiers mois de l'année selon la Banque de France, vraisemblablement au détriment du Livret A. Là encore, ces bons chiffres devraient se confirmer dans les prochains mois puisque la rémunération du PEL sera conservée le 1er août prochain : elle est en effet fixée par arrêté et donc décorrélée de l'évolution du taux du Livret A.

Enfin, le nombre de Livrets A a baissé à 63 millions d'unités en 2013, contre 63,3 millions en 2012. Une première depuis l'ouverture de la commercialisation du livret à l'ensemble des banques le 1er janvier 2009. En cause, la mise en œuvre depuis le 1er janvier 2013 d'un plan de lutte contre la multi-détention de produits d'épargne réglementée. Autant d'éléments qui ne plaident pas pour un retour en grâce du Livret A dans un avenir proche.

Pour en savoir plus sur le Livret A
Epargne : ce qu'il faut savoir pour gérer son Livret A
Quand le taux d'intérêt à 1% rapporte plus qu'à 8%

 

 

Réseaux Sociaux