Livret A : maintien du taux au 1er février 2014 souhaité par Moscovici


Le spectre d’une nouvelle baisse du taux du Livret A au 1er février 2014 semble s’éloigner. Alors que l’inflation, dévoilée dans les prochains jours par l’Insee, pourrait faire tomber la rémunération du Livret A à 0,75%, le ministre de l’Economie et des Finances s’est fermement opposé à un tel scénario. Interrogé sur l’antenne de RTL mardi 7 janvier 2014, le locataire de Bercy a affirmé que « le gouvernement sera très attentif au pouvoir d’achat des épargnants compte tenu du fait que nous avons d’ores et déjà, avec 1,25%, atteint un taux bas ».

Pierre Moscovici en a profité pour rappeler qu’une dérogation à la formule de calcul – basée sur l’inflation hors tabac augmentée d’un quart de point puis arrondie au quart de point – ne constituerait pas une exception, loin de là. « Par deux fois nous avons été amené à débattre du niveau du Livret A et par deux fois le gouverneur de la Banque de France a compris qu’il fallait prendre en compte la situation des épargnants », a expliqué le ministre. Un nouveau coup de pouce à la rémunération du Livret A, après ceux donnés en février et août 2013, n’est donc pas à exclure.