M2i Life Sciences : les alternatives aux pesticides à la Bourse de Paris


La PME spécialisée dans la chimie fine compte sur son introduction en Bourse sur Euronext Paris pour financer son développement sur le marché de phéromones destinées au bien-être animal et au traitement sans pesticides des plantes agricoles et de jardin. Une augmentation de capital d'au moins 15 millions d'euros est en cours, jusqu'au mercredi 6 juillet.  

IPO M2i

Pour sa première levée fonds réalisée en dehors de son management et d’un cercle d’investisseurs privés, M2i Life Sciences frappe fort. C’est directement sur les marchés financiers que la PME industrielle veut lever entre 15 et 20 millions d’euros, à l’occasion de son introduction en Bourse sur le marché réglementé d’Euronext à Paris. Sans passer par un tour de financement intermédiaire auprès de fonds spécialisés dans l’investissement non coté.

Opération éligible au PEA et au PEA PME

« Après avoir étudié différentes options, nous en avons conclu que la Bourse était la meilleure, explique Philippe Guerret, co-fondateur et directeur général de M2i. La cotation apporte plus de flexibilité financière à la société, ce qui ne veut pas dire que nous envisageons déjà une autre levée de fonds à court ou moyen terme ». L’opération prévoit l’émission de 1.764.705 actions nouvelles éligibles au plan d’épargne en actions (PEA et PEA PME) à un prix compris entre 7,25 et 9,75 euros par titre.

Pourquoi cette introduction en Bourse ? L’argent frais a pour but d’accompagner la forte croissance de l’entreprise, dont le chiffre d’affaires 2016 est attendu à 13 millions d’euros, en augmentation de plus de 150% par rapport à 2015. Un essor qui génère des besoins de financement, la période entre l’achat des matières et la facturation aux clients étant en moyenne de 9 mois. M2i Life Sciences entend également doubler son portefeuille de produits à l’horizon 2020 et investir dans son outil industriel, notamment en vue d’automatiser le conditionnement des produits finis fabriqués sur le site de Parnac, près de Cahors.

Les phéromones, pas que pour les chats

Créée en 2008, M2i Life Sciences est une société de chimie fine qui s’appuie sur une activité historique de synthèse à façon de molécules complexes (production du principe actif du Synthol par exemple) pour développer une activité en devenir de fabrication de phéromones de synthèse pour deux applications principales : le traitement des productions agricoles des jardins et des espaces verts, comme alternative aux pesticides et la gestion du comportement des animaux domestiques ou d’élevage.

Les phéromones sont une substance bien connue des propriétaires de chats domestiques souhaitant apaiser leur animal de compagnie en situation de stress, à l’occasion d’un déplacement ou d’un déménagement, grâce à un diffuseur. Appliquées à l’agriculture, les phéromones sont utilisées pour protéger les plantes contre des insectes ravageurs en contrôlant leur population par deux méthodes basées sur le leurre olfactif : soit par piégeage (attraction des parasites dans un piège) soit par confusion sexuelle (saturation de l’atmosphère en phéromones, rendant les mâles incapables de localiser les femelles pour limiter les accouplements). Des techniques que les spécialistes appellent « biocontrôle ».

Seuil de rentabilité atteint en 2018 ?

Les avantages seraient multiples par rapport aux méthodes conventionnelles basées sur les produits phytosanitaires : absence de toxicité pour la faune, la flore et l’homme, zéro résidu, pas de développement de résistance chez les insectes… Bref, une réponse aux exigences réglementaires et sociales de respect de l’environnement. Les principaux marchés visés sont ceux de la vigne, du coton, du maïs, de la pomme et de la poire. Sur le segment du grand public, l’entreprise devrait profiter de l’interdiction de la vente en libre-service des pesticides aux jardiniers amateurs à partir de janvier 2017, avant une prohibition totale à partir de 2019.

A l’horizon 2020, Philippe Guerret estime que les produits de biocontrôle représenteront la majeure partie de l’activité de la société : 75% en 2020 contre 35% attendus en 2016. Une croissance devant permettre l’atteinte de l’équilibre financier en 2018, avec un chiffre d’affaires de 24,5 millions d’euros, puis de plus de 60 millions d’euros en 2020, selon l’analyse de Bryan Garnier & Co, banque d’affaires en charge de l’introduction en Bourse.

M2i Life Sciences : modalités de l’introduction en Bourse

Marché de cotation
Euronext Paris, compartiment C

Codes de l’action
Mnémonique : M2i
Code ISIN : FR0013187861

Fourchette de prix indicative
7,25 – 9,75 euros par action (prix médian : 8,5 euros)

Nature de l’opération
Augmentation de capital (15 M€ en milieu de fourchette)

Nombre de titres émis
1.764.705 actions ordinaires nouvelles à émettre, hors rallonges (clause d’extension et option de surallocation

Eligibilité des titres
PEA et PEA-PME

Calendrier de l’IPO
Mercredi 29 juin 2016 : visa du l’AMF sur le prospectus
Jeudi 30 juin 2016 : ouverture de l’offre
Mercredi 6 juillet 2016 : clôture de l’offre pour les particuliers à 17 heures (en agence bancaire) ou 20 heurers (ordres de bourse en ligne)
Jeudi 7 juillet 2016 : résultat de l’offre, exercice éventuel de la clause d’extension
Lundi 11 juillet 2016 : règlement-livraison des actions
Mardi 12 juillet 2016 : début des négociations