Mandarine Gestion : bientôt un fonds Europe éligible au PEA-PME


Mandarine Gestion est dans les starting-blocks : la société de gestion prépare le lancement d'un fonds small caps dans lequel les investisseurs pourront investir pour le placer dans leur PEA-PME. Le fonds Mandarine Unique actuellement commercialisé ne sera pas éligible.

Fonds PEA-PME à venir chez Mandarine Gestion

La société de gestion Mandarine Gestion va lancer un fonds actions éligible au PEA-PME investi en valeurs moyennes européennes. Ce lancement doit intervenir une fois que les critères des PME-ETI seront définitivement fixés, après le vote définitif de la loi de finances pour 2014 et sa publication au Journal Officiel avec ses décrets d’application.

 

Création d’un fonds dédié au PEA-PME

« L’idée est de créer un fonds ad hoc, a annoncé Rémi Leservoisier, directeur général de Mandarine Gestion, mardi 8 octobre 2013. Dans l’état actuel du projet de loi de finances, les arbitrages rendus par le gouvernement nous conviennent : il est question de small et midcaps, d’un univers d’investissement assez large, cela correspond à notre savoir-faire. »

 

Selon l’article 53 du projet de loi de finances (PLF) pour 2014, le PEA-PME qui sera doté d’un montant maximum de 75.000 euros versés par détenteur permettra d’investir dans des actions de PME et d’ETI respectant des seuils d’effectifs (moins de 5.000 personnes) et de chiffre d’affaires (moins de 1,5 milliard d’euros) ou de total de bilan (moins de 2 milliards d’euros) correspondant à la définition de l’ETI établie par l’Insee. Pour définir une entreprise éligible au PEA-PME, Bercy n’a pas pour l’heure retenu de seuil lié à la capitalisation boursière, comme il semblait initialement en être question.

 

Small caps et midcaps européennes

Mandarine Unique, le fonds valeurs moyennes actuellement commercialisé ne respecte pas ces critères. Mais la société de gestion entend capitaliser sur la connaissance des smallcaps et midcaps européennes de Diane Bruno et Joëlle Morlet-Selmer, les deux gérantes d’Unique, pour différencier le futur fonds dédié au PEA-PME de la concurrence. Au 30 septembre 2013, Mandarine Unique était investi à seulement 15,6% en valeur françaises, dont Ingenico et Zodiac Aerospace qui figurent parmi les 3 principales lignes du portefeuille. « Nous avons envie d’utiliser la possibilité d’investir en Europe offerte par le PEA-PME. A notre avis, cette diversification est bonne pour l’épargnant », considère Rémi Leservoisier.

 

Les valeurs européennes permettent d’élargir le spectre de titres éligibles, sans s’en tenir au périmètre franco-français naturellement plus limité. « L’univers d’investissement est beaucoup plus vaste que ce que l’on pourrait penser de prime abord, abonde Diane Bruno. Ce sont plus de 400 entreprises françaises, 3.000 entreprises européennes. Parmi elles, on dénombre une centaine d’entreprises françaises et plus de 400 entreprises européennes dont on peut présumer que la liquidité sera au rendez-vous avec un flottant est supérieur à 150 millions d’euros. »

 

A lire également sur ce thème :

Tout savoir sur le PEA-PME