Marchés boursiers : « Le CAC 40 dans la zone de 4.700 points en 2014 »


INTERVIEW VIDEO – Alexandre Baradez, responsable analyses marchés chez IG France, estime que l'année 2014 devrait être encore meilleure que 2013 pour les marchés boursiers, avec une remontée potentielle du CAC 40 jusqu'à 4.700 points. Il nous livre également ses conseils pour l'exercice à venir.

Alexandre Baradez sur la bourse

L’année 2014 devrait être un bon cru sur les marchés financiers. Pour Alexandre Baradez, responsable analyses marchés chez IG France, les investisseurs peuvent se montrer confiants. Cet expert estime que l’indice principal de la place parisienne, le CAC 40 pourrait ainsi connaître « un redécollage courant 2014/2015 » et s’installer « dans la zone des 4.600 à 4.700 points » d’ici la fin 2014. « Un niveau hautement symbolique qui était le niveau juste avant la faillite de Lehman Brothers en septembre 2008 », rappelle-t-il.

 

Tandis que les marchés américains, « qui se sont repris de manière bien plus spectaculaire que les marchés européens depuis 2009 », devraient rester quelque peu en retrait dans les prochains mois, Alexandre Baradez anticipe un rattrapage des indices du Vieux Continent, le CAC 40 et DAX, le principal indice boursier allemand. « La convergence progressive des économies européennes va encore pousser à la hausse les indices européens », complète-il.

Parier contre le Yen

Pour les investisseurs désirant diversifier leurs acquisitions, Alexandre Baradez met en avant certaines opportunités sur le marché des devises dans les deux prochaines années. Il conseille notamment de miser sur la baisse du Yen japonais. « Le Japon a une politique de relance monétaire très agressive, ce qui affaiblit le Yen », note-t-il à ce propos. « Parier que le yen peut encore s’affaiblir en 2014/2015 est un pari tout à fait judicieux », sachant que le Japon va poursuivre sa politique de relance selon cet expert qui conseille ainsi de se positionner sur des paires de devises comme le dollar/yen et l’euro/yen.

 

A lire sur le même sujet :

Les actions françaises, meilleur placement de long terme selon l’AMF

Ordres de bourse : frais en baisse chez les courtiers en ligne