Medtech : l’introduction en Bourse sur NYSE Euronext se précise


Medtech, société française spécialisée dans la robotique chirurgicale, a annoncé le 29 octobre 2013 l’enregistrement de son document de base par l’Autorité des marchés financiers (AMF) en vue de sa prochaine introduction en bourse sur NYSE Euronext Paris. A l’occasion de cette IPO (acronyme de cotation en Bourse en anglais), la PME entend lever environ 20 millions d’euros selon plusieurs sources de presse. Cette augmentation de capital s’effectuera auprès d’investisseurs institutionnels et d’actionnaires individuels.

Le fondateur de Medtech, Bertin Nahum, a été classé quatrième entrepreneur high-tech le plus révolutionnaire au monde en 2012 (derrière les Américains Steve Jobs, Mark Zuckerberg et James Cameron) par le journal canadien Discovery Series. Sa société, basée à Montpellier, est à la pointe de la technologie au niveau de la chirurgie mini-invasive grâce à ses robots ROSA-Brain pour la chirurgie crânienne et ROSA Spine pour la colonne vertébrale.

Medtech compte sur son entrée sur les marchés financiers pour franchir « une étape clé de son développement ». Elle joue en tout cas gros car en étudiant la partie facteurs de risque du document de base transmis à l’AMF, on s’aperçoit que les comptes de l’entreprise sont dans le rouge depuis sa création en 2002 et qu’elle a perdu 1,2 million d’euros l’année passée, à rapporter à un chiffre d’affaires de 1,8 million d’euros. De plus, elle devra batailler pour s’imposer sur un marché très concurrentiel où l’apparition d’une nouvelle technologie peut complétement changer la donne et « restreindre la capacité de la Société à commercialiser ses produits avec succès ».