Nokia dernier du CAC 40 après ses résultats


La Bourse de Paris reste dans le vert, sur fond de remontée du cours du baril de Brent. Le CAC 40 grappille 0,36%, pour clôturer la séance du mardi 10 mai 2016 à 4.338,21 points. Nokia finit lanterne rouge de l'indice.

La CAC 40 poursuit dans le vert

 
La valeur du 10 mai 2016 : Nokia

L’équipementier télécoms a vu ses ventes diminuer de 9% à taux de change constants au premier trimestre 2016, à 5,6 milliards d’euros. La direction a indiqué s’attendre à une poursuite de la baisse de ses revenus le reste de l’année, en raison notamment d’un ralentissement de la demande en Chine.

Le groupe affiche en outre une perte nette de 513 millions d’euros, contre un bénéfice de 177 millions d’euros au premier trimestre 2015. Ce résultat combine les performances de Nokia et d’Alcatel-Lucent, acquis l’an passé. Le titre chute de 7,22%, à 4,67 euros, et termine lanterne rouge du CAC 40.

Sanofi : Medivation va explorer l’offre de rachat

Le spécialiste des traitements contre le cancer Medivation a décidé d’étudier une vente après l’offre de 9,3 milliards de dollars (environ 8,17 milliards d’euros) présentée par le laboratoire pharmaceutique français pour reprendre la biotech américaine, selon Reuters.

Les groupes Pfizer et Amgen, basés outre-Atlantique, pourraient également être intéressés par un rachat de l’entreprise. Sanofi s’était déclaré ouvert à un relèvement de son offre la semaine dernière, à condition que Medivation accepte d’engager des discussions. La valeur grimpe de 2,21%, à 70,40 euros.

Total veut céder sa filiale allemande Atotech

Le pétrolier a décidé de mettre en vente Atotech, a déclaré le PDG Patrick Pouyanné dans un entretien au Figaro. La filiale allemande de chimie, qui réalise un chiffre d’affaires d’environ un milliard d’euros selon le quotidien, « ne s’inscrit pas dans la vision stratégique du groupe », explique le dirigeant.

Avant cette cession, Total avait annoncé lundi le rachat du fabricant de batteries Saft, dont la cotation a repris aujourd’hui. Le titre flambe de 40,57%, à 37,11 euros, tandis que la valeur de la major prend 1,39%, à 42,67 euros.

Natixis accuse une forte baisse de ses bénéfices

La banque d’affaires de la BPCE a fait état d’un produit net bancaire en baisse de 3% au premier trimestre de l’année, à 2,08 milliards d’euros. Le bénéfice net part du groupe ressort également en repli, de 30%, à 200 millions d’euros. Cette contre-performance est notamment due à la chute des marchés début 2016 et aux taux d’intérêts historiquement bas. Le titre dégringole de 6,91%, à 4,08 euros, et finit avant-dernier de l’indice SBF 120.

Europcar affiche des résultats décevants

Le loueur de véhicules a enregistré un chiffre d’affaires en légère hausse, de 0,9%, pour le compte des trois premiers mois de l’année, et en progression de 2,3% à taux de change constants. Ses revenus s’établissent ainsi à 417,6 millions d’euros. La société affiche toujours une perte nette, de 20,1 millions d’euros, contre une perte 69,5 millions un an auparavant. Le cours de Bourse recule de 4,04%, à 9,79 euros.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG