Nouvel appel à la baisse des rendements de l’assurance vie en euros


Les sages du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF), réunis jeudi 10 décembre 2015 sous la présidence de Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics, ont lancé un énième appel à la baisse des taux de rendement des fonds en euros des contrats d’assurance vie.

Cette autorité chargée de la surveillance du système financier en France « considère qu’une poursuite des ajustements des rendements, en particulier s’agissant de la rémunération des contrats d’assurance vie, est nécessaire ».

D’où le rappel émis par le HCSF « concernant l’adéquation des rendements à venir avec l’environnement financier actuel », l’OAT 10 ans, indicateur de référence de la dette de l’Etat français affichant un taux moyen inférieur à 0,9% depuis le début de l’année 2015. Les fonds à capital garantis des contrats d’assurance vie ont quant à eux rapporté 2,5% en moyenne en 2014, net de frais et avant prélèvements sociaux . Un taux moyen appelé à décliner une nouvelle fois en 2015. Le HCSF « insiste [d’ailleurs] sur la prudence qui doit présider à leur détermination pour garantir la solidité des acteurs ».

Les assureurs sont donc prévenus, à la veille de l’annonce des performances de leurs contrats et fonds en euros. Et disposent d’un argument tout trouvé pour justifier une baisse des taux.