Numéricable : introduction en Bourse prévue le 7 novembre 2013


Le câblo-opérateur a lancé son introduction en Bourse. L'offre portera en majorité sur une cession de titre des fonds actionnaires, Cinven et Carlyle. L'augmentation de capital de 250 millions d'euros favorisera le désendettement du groupe.

Numéricable entre au NYSE Euronext Paris le 7 novembre

Numéricable Group a annoncé le lancement de son introduction en bourse sur le marché règlementé NYSE Euronext Paris, dans un communiqué publié le 28 octobre 2013. Le prix de l’action devrait se situer entre 20,30 euros et 24,80 euros, selon la fourchette indicative de prix. En cas de succès de l’opération, le leader du câble en France fera son entrée sur le marché boursier le 7 novembre 2013. Les négociations des titres pourront débuter dès le lendemain.

La taille de l’offre est estimée à 652,2 millions d’euros en bas de fourchette dont 250 millions d’euros en actions nouvelles et 402,2 millions d’euros d’actions cédées par les fonds Carlyle et Cinven. L’offre comprend une partie placement global destinée aux investisseurs institutionnels et une composante « Offre à prix ouvert » (OPO) destinée aux particuliers en France. La part allouée aux petits porteurs portera sur au moins 10% des actions proposées. Numéricable met également en place une offre réservée à ses salariés d’un montant de 2 millions d’euros au travers de l’émission d’actions nouvelles. Les actions du câblo-opérateur sont éligibles au PEA (pan d’épargne en actions).

 

Capitalisation boursière de près de 3 milliards d’euros

L’opération a vocation à offrir une liquidité aux actionnaires actuels de la société qui cèderont des actions dans le cadre de la présente opération. Elle vise également à réduire l’endettement du groupe (3 milliards d’euros à fin 2012). En milieu de fourchette (22,55 euros par action) et sur la base des comptes combinés du groupe en 2012, l’opération fait ressortir un multiple de PER (price earning ratio, ou cours sur bénéfices) de 29,8. La capitalisation boursière ressortirait à 2,85 milliards d’euros, ce qui classerait la valeur dans le compartiment A de NYSE Euronext (valorisations supérieures à 1 milliard d’euros, NDLR), à des niveaux voisins de TF1.

Le groupe anticipe une croissance du chiffre d’affaires 2013 similaire à celle enregistrée au premier semestre (+1,1%) ce qui ferait atterrir les revenus annuels entre 1315 et 1320 millions d’euros. Le résultat brut opérationnel (EBITDA) ajusté est attendu aux alentours de 610 à 620 millions d’euros, un niveau voisin de 2012 (contre 619 millions).

D’ici 2016, le groupe s’est fixé un objectif de croissance annuelle moyenne de son chiffre d’affaires de +2 à 5% et une marge d’EBITDA ajustée de 50% à terme contre 48% en 2012.

L’offre à destination des actionnaires individuels devrait se clôturer le 6 novembre 2013 à 17 heures pour les souscriptions au guichet. Pour les souscriptions par internet, les ordres de Bourse pourront être passés jusqu’à 20 heures.