Or : pourquoi les Français hésitent à investir


Si les Français sont en majorité intéressés par la possibilité d'investir dans l'or, selon une enquête réalisée par l'Ifop pour Aucoffre.com, ils sont encore très peu à franchir le pas. Parmi les freins exprimés par les personnes interrogées demeurent la crainte de prix élevés, et des doutes concernant les conditions d'extraction du métal jaune.

vera, valor, piece, once, or

Ainsi, si 51% des 1000 personnes du panel se sont dites prêtes à diversifier leur épargne à travers l’or, ce dernier reste une valeur encore méconnue par la plupart d’entre eux. Même si les conseillers en gestion du patrimoine (CGP) se mettent peu à peu à en parler à leurs clients, ce placement est très rarement mis en avant par les banques, et peu relayé par les médias.

Ainsi, dans la « répartition idéale » du patrimoine français préconisée par le journal Investir, la part de l’or n’est que de 2%. Très loin derrière les actions, pourtant décriées, représentées à 45%. Suivent ensuite les obligations et assurances-vie (20%), les liquidités (17%), l’immobilier (9%) et les produits de diversification (7%).

Parmi les réticences les plus exprimées concernant le métal jaune figure pour 60% des personnes interrogées son caractère inaccessible, pour cause de prix trop élévés. Cette proportion s’élève d’ailleenvironnement, vendre,aurs à 71% pour les personnes issues des classes sociales modestes qui associent, encore or et fortune personnelle. « L’or comme signe d’opulence est une représentation qui perdure », regrette-t-on chez Aucoffre.com.

L’or, un métal polluant ?

Autre frein à l’achat d’or pour les 1000 personnes ayant participé à l’enquête Ifop : les craintes liées au non-respect de l’environnement. 73% estiment son extraction « polluante », et 57% trouvent sa provenance « douteuse ». Certaines images d’extraction sauvage ont la vie dure, et le caractère éthique de l’or qu’ils achètent demeure un aspect très important pour les Français.

Cette attente d’or garanti vert « conforte la stratégie » d’Aucoffre.com, commanditaire de cette étude, selon son PDG Jean-François Faure. La plateforme web d’achat-vente d’or a en effet lancé en octobre 2011 la Vera Valor, une pièce d’une once (environ 31 grammes) issue d’or extraie des mines de la compagnie Newmont dans le Nevada, et garantie « or équitable », sans cyanure ni mercure. Frappée d’un QR code qui garantit sa traçabilité, et déjà distribuée à plus de 5 000 exemplaires, la Vera Valor fera l’objet d’une société à part entière « créée d’ici la fin 2012 », a précisé le dirigeant.

Vendre ou acheter de l’or ? Les Français partagés

Autre trouble des Français lié à l’or, si d’après l’enquête Ifop 54% des personnes interrogées pensent que c’est le moment ou jamais d’en acheter, anticipant ainsi une plus-value ; 51% de ces mêmes personnes, peut-être influencées par l’offensive médiatique des sociétés de rachat de bijoux d’or, pensent qu’il faut au contraire le vendre. « Cette disparité montre à elle seule la méconnaissance de l’or qu’ont la plupart des français », a commenté Jean-François Faure, pour qui le métal jaune reste une « assurance anti-crise » à acheter et conserver.