Or : quels facteurs à surveiller dans les mois à venir ?


Commerzbank a noté le reflux du prix des matières premières. Elle a donc fait le point sur l'or, la principale valeur refuge, dans son rapport mensuel « Strike » d'avril 2012. La banque allemande considère crucial de surveiller dans les mois à venir l'évolution du dollar ainsi que les signaux de reprise économique.

placement, or, facteurs

Depuis fin février « l’or a connu une chute très soudaine suite à l’annonce de la FED (banque centrale américaine, NDLR) de la fin des injections massives de liquidités pour soutenir l’économie », souligne Commerzank dans son rapport. Pourquoi cette chute : la fin des injections massives de liquidités a été perçue par « les marchés comme la confirmation de la reprise économique, l’appétence des investisseurs pour les marchés actions se faisant immédiatement sentir » selon l’établissement financier.

Quelle tendance à venir pour la principale valeur refuge ? Commerzbank estime que plusieurs éléments plaident pour un prolongement de ce mouvement baissier : la fin du quantative easing (assouplissement monétaire, NDLR), la hausse du billet vert, le renchérissement relatif des métaux précieux libellés en dollars et les bons chiffres de l’économie et de l’emploi aux Etats-Unis. Toutefois, la banque allemande se montre aussi nuancée, jugeant que « la crise de la dette européenne est en effet loin d’être réglée, le risque de contagion de la Grèce à d’autres pays européens n’est pas écarté, et signe révélateur que l’inquiétude persiste, la Banque Centrale Européenne (BCE) conserve son taux directeur à un niveau particulièrement bas de 1 % ».

Son opinion semble donc neutre sur l’évolution à court terme de la relique barbare, mais la banque conseille néanmoins de surveiller les chiffres économiques et l’évolution du billet vert. Globalement, cela signifie que si la reprise économique se concrétise, en particulier aux Etats-Unis, sans nouvelle aggravation des problèmes européens, l’or pourrait continuer son repli.