Orange plombé par ses résultats à la Bourse de Paris


 La place parisienne grappille quelques points, tirée vers le haut par l'accélération du secteur automobile, dans le sillage des bons résultats semestriels de Faurecia et Michelin. Le CAC 40 prend 0,15%, à 4.394,77 points. Orange et le secteur télécom s'affichent en revanche en repli.

Le CAC 40 grappille encore quelques points

La valeur du 26 juillet 2016 : Orange

L’opérateur télécoms a fait part d’un chiffre d’affaires de 20,08 milliards d’euros au premier semestre 2016, en hausse de 0,3% en données comparables. Son activité a stagné au deuxième trimestre et ses revenus en France ont encore diminué, de 1,6%. Le groupe a subi « une très forte agressivité promotionnelle », indique le PDG Stéphane Richard. L’accélération de la croissance en Espagne a permis de contrebalancer ce repli.

La direction confirme son objectif d’une progression de l’excédent brut d’exploitation (Ebitda) retraité sur l’ensemble de l’exercice par rapport à 2015. Cet indicateur est ressorti en baisse de 0,6% au premier semestre. Le titre lâche 3,73%, à 13,82 euros, et finit lanterne rouge du CAC 40.

Par ailleurs, Orange va lancer avec Canal + une offre commune qui permettra aux abonnés à la fibre de l’opérateur de bénéficier sans surcoût d’un ensemble de chaînes payantes distribuées par CanalSat.

Vivendi : les échanges se tendent avec Mediaset

Mediaset a indiqué que le groupe français de divertissement et de communication ne voulait plus racheter 100% de Mediaset Premium. L’entreprise de Vincent Bolloré souhaiterait prendre seulement 20% du bouquet de télévision payante de la société italienne et aurait proposé de s’emparer d’environ 15% de Mediaset sur trois ans, à travers une obligation convertible.

Vivendi serait en revanche toujours d’accord pour un échange de participation de 3,5% entre les deux groupes. Le cours de l’action s’adjuge 0,09%, à 17,39 euros.

Total pourrait céder Atotech entre 3 et 4 milliards d’euros

Le pétrolier a lancé le processus de cession d’Atotech, sa filiale allemande de chimie de spécialité, qui pourrait être valorisée entre 3 et 4 milliards d’euros. Au moins une dizaine de sociétés seraient intéressées par sa reprise, dont le groupe français Arkema, le chinois Sinochem et des fonds d’investissements tels que CVC, KKR, Carlyle, Advent et BC Partners, selon Les Echos. La valeur Total gagne 0,45%, à 42,44 euros.

Faurecia revoit ses objectifs annuels à la hausse

L’équipementier automobile a publié des revenus en croissance organique de 3,4% au premier semestre 2016, à 9,53 milliards d’euros. Son bénéfice net s’est également accru de 55,7%, à 245 millions d’euros. La direction a revu à la hausse ses prévisions annuelles et table désormais sur une marge opérationnelle d’au moins 5%, contre une fourchette de 4,6 à 5% auparavant. Le titre grimpe de 4,30%, à 34,29 euros, et la filiale de PSA s’affiche en tête de l’indice SBF 120.

Europcar révise à la baisse ses prévisions financières

Le loueur de véhicules a abaissé ses objectifs annuels « dans un environnement économique et opérationnel peu porteur suite notamment au Brexit et aux attaques terroristes », précise le management. Son chiffre d’affaires a reculé de 1,3% au premier semestre, à 948 millions d’euros, mais il a progressé de 0,5% à taux de change constants. Le cours de Bourse chute de 2,23%, à 7,15 euros.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG