Ordres de Bourse, droits de garde, OPCVM… Quel est le coût de ces opérations financières ?


L'Observatoire de l'épargne de l'Autorité des marchés financiers (AMF) a publié son premier bulletin appelé « La Lettre de l'Observatoire de l'épargne de l'AMF ». Ce premier numéro s'attache à décrypter la tarification des produits financiers tels que les OPCVM ou les ordres de Bourse.

placement, bourse, opcvm

Pour vendre ou acheter une action ou tout autre produit financier, un établissement financier va facturer des frais. L’Observatoire estime qu’Internet est le canal le moins onéreux pour le passage d’ordres de Bourse. « Auprès des grands réseaux bancaires, le coût moyen d’un ordre internet de 5 000 euros sur Euronext Paris est 40 % moins élevé que le coût moyen du même ordre passé par téléphone au sein de ces mêmes réseaux et deux fois moins élevé que le coût moyen du même ordre passé en agence » précise l’Observatoire dans sa lettre.

Quid des droits de garde ? D’après ses calculs pour un portefeuille de 10 000 euros réparti sur 10 lignes, les droits de garde (frais annuels liés à la conservation des titres en portefeuille par l’établissement financier) représentent en moyenne 0,77 % du montant investi. Du fait de l’existence des frais fixes par ligne, entre 4 et 5 euros par position, le même portefeuille réparti sur 5 lignes produirait, en moyenne, des droits de garde de 0,55 % du montant investi. Cependant, l’Observatoire rappelle la plupart des courtiers en ligne ne prélèvent aucun droit de garde, à l’inverse des banques de réseau.

Du côté des OPCVM, l’Observatoire de l’épargne indique qu’en moyenne en 2010 les frais sur encours (toutes catégories d’OPCVM confondues) se s’élèvaient à environ 1,6 % par an. De quoi sont composés ses frais ? L’investisseur paye des droits d’entrée et de sortie aux intermédiaires financiers mais également des frais de gestion. Il souligne que les niveaux de frais les plus élevés sont rencontrés pour les fonds d’actions, les fonds diversifiés et les fonds alternatifs.

Comment ont évolué ces frais liés aux fonds ? « La hausse des TFE (frais, NDLR) moyens a été quasi générale entre 2008 et 2009. L’année 2010 marque une baisse des TFE moyens pour certaines catégories d’OPCVM. Les baisses sont notamment enregistrées sur les fonds d’actions européennes ou internationales », relève l’Observatoire du gendarme de la Bourse.