Orfi Colors : un fonds de partage des frais de gestion lancé par La Française


La Française et le CGP indépendant Philippe Pizon ont lancé un fonds de partage d'un nouveau genre : la logique consiste à reverser 20% des frais de gestion à l'association Aides sans peser sur la performance de ce fonds de fonds. La contrepartie : pas de réduction d'impôt à la clé.  

orfi-colors-fonds

 

Il y a désormais fonds de partage et fonds de partage. Habituellement, le souscripteur de parts d’un fonds de partage abandonne une partie de ses gains, laquelle est reversée à une œuvre caritative ou humanitaire. En contrepartie, une réduction d’impôt lui est accordée. Une mécanique coûteuse à gérer pour les sociétés de gestion – il faut s’occuper chaque année du traitement des reçus fiscaux servant de justificatifs – et décourageante pour certains épargnants peu enclins à renoncer à une partie de leur rendement.

Financer le programme de dépistage du Sida de l’association Aides

Le fonds Orfi Colors lancé par La Française sur une idée de Philippe Pizon, fondateur d’Ornay Finance, un cabinet indépendant de gestion de patrimoine basé à La Roche-sur-Yon en Vendée, évite ces écueils. Ce fonds de partage nouvelle génération prévoit le versement à l’association Aides d’un cinquième des frais de gestion fixés à 2% par an. Pour ce faire, La Française partage la moitié des chargements annuels qui auraient dû lui revenir, sans coût supplémentaire pour l’épargnant. « Cela ne change absolument rien pour l’investisseur », vantent en cœur Xavier Lépine, président du directoire de La Française et Philippe Pizon. Revers de la médaille, ce partage n’ouvre droit à aucun avantage fiscal pour les porteurs de parts.

L’association de lutte contre le sida et les hépatites s’engage à ce que les fonds servent à l’achat de kits de dépistage rapide du VIH, donnant un résultat fiable avec une seule goutte de sang en 30 minutes. L’objectif : endiguer la dissémination du virus. « On évalue à 150.000 le nombre de séropositifs en France dont 30.000 ne connaissant pas leur statut sérologique. Ce sont eux qui propagent la maladie et qu’il faut identifier pour éviter les contaminations », explique Michel Simon, vice-président de Aides. L’encours du fonds au 30 juin (5 millions d’euros issus du fonds Orfi créé en avril 2008 par Philippe Pizon) permettrait de reverser de 20.000 euros de frais de gestion soit l’équivalent de 3.000 kits de dépistage par an.

Fonds de fonds patrimonial

Il n’est cependant pas seulement question de philanthropie. Classifié parmi les fonds diversifiés, Orfi Colors est investi dans le fonds LFP Patrimoine Flexible, un fonds de fonds flexible géré par La Française et noté 4 étoiles Morningstar qui a pour objectif de « surperformer le fonds euros [le fonds à capital garanti des contrats d’assurance vie, NDLR] sans faire prendre des risques démesurés » aux épargnants, résume le fondateur d’Ornay Finance. Ce fonds patrimonial peut être exposé de 0 à 65% sur les marchés actions, jusqu’à 30% sur les obligations à haut rendement et 10% sur les matières premières. Cette diversification sur toutes les classes d’actifs (actions, taux, monétaire, devises, placements alternatifs) et toutes les zones géographiques s’opère par une sélection de fonds dite en architecture ouverte. Autrement dit, le fonds ne se positionne pas seulement sur des parts de fonds « maison ».

Orfi Colors : principales caractéristiques du fonds

Code ISIN : FR0010575571 (Part R)
Valorisation : quotidienne
Classification AMF : fonds diversifié
Type : fonds de fonds flexible
Frais d’entrée (non-acquis au fonds) : 3% TTC maximum
Frais de gestion TTC : 2% maximum dont 0,4% au profit de l’association Aides
Performances : +3,63% en 2014 au 02/09 (non significatif sur 3 et 5 ans, le fonds étant devenu nourricier du fonds LFP Patrimoine Flexible en 2014)