Payer son loyer en Bitcoin, c’est maintenant possible


Des Bitcoins oui, mais pour quoi faire ? Nombreux sont ceux qui se posent la question. Et bien il est désormais possible de payer son loyer avec la crypto-devise. C’est en tout cas ce que propose la société Lodgis depuis mai 2014. L’agence immobilière spécialisée dans la location meublée à Paris permet à ses locataires de choisir entre les paiements par cartes bancaires ou par Bitcoins (BTC) directement sur son site internet.

Le service s’adresse avant tout aux locataires étrangers qui évitent ainsi des frais importants liés au taux de change ou diverses taxes. « Des particuliers argentins qui souhaitent régler un achat effectué sur des sites internet internationaux sont soumis à une taxe de 50 % du montant de la facture, au-delà de deux achats exemptés par an de 25 euros maximum », illustre l’agence.

>> L’histoire du Bitcoin en dates clés

 

Lodgis a noué un partenariat avec la plateforme Bitplay qui se charge de valider les transactions et permet de convertir immédiatement les BTC reçus en euros. « Il n’y a donc aucun changement pour les propriétaires d’appartements, qui continueront à être payés en euros », indique l’agence.

Avec ce système de paiement alternatif, l’agence immobilière se revendique « précurseur de la tendance Bitcoin dans le secteur de l’immobilier ». Reste à voir combien de personnes choisiront la jeune monnaie électronique au détriment de l’euro pour une dépense aussi importante que le loyer

 

Au sujet du Bitcoin : le Canada et la Californie légalisent son utilisation