PEA PME : la liste des PME-ETI cotées éligibles publiée par Euronext


Euronext a mis en ligne et met à jour une liste des small caps et mid caps éligibles au PEA PME. Communiqué à titre informatif, ce catalogue de PME-ETI comprend les valeurs ayant informé le public sur leur éligibilité et notifié cette information à l'opérateur boursier.  

PEA PME : enfin une liste de valeurs éligibles !

 

Heure après heure, la liste des sociétés cotées éligibles au PEA PME s’allonge. Publié sur le site Internet d’Euronext, l’opérateur de la Bourse de Paris, cet inventaire des sociétés ayant publiquement communiqué leur éligibilité au dispositif d’investissement au capital de PME-ETI comptait 11 valeurs le 26 mars 2014 au soir.

Sociétés cotées sur Alternext ou Euronext B et C

Parmi ces émetteurs, des entreprises cotées sur le compartiment B d’Euronext Paris (midcaps entre 150 millions et 1 milliard d’euros de capitalisation boursière) comme l’équipementier automobile Montupet ou sur le compartiment C (small caps, moins de 150 millions d’euros) à l’image de la société de services informatiques Aubay. Nombre de sociétés présentes sur Alternext y figurent comme le groupe de mode féminine Fashion Bel Air, l’entreprise de travail temporaire DLSI ou la société Internet Adthink Media.

Le 27 mars avant et pendant la séance de Bourse, 7 autres sociétés cotées ont été ajoutées à la liste après avoir diffusé une information au marché sur leur éligibilité au PEA PME dont l’éditeur de logiciels SBT, première société du Marché Libre à produire sa notification. Les déclarations montrent un exemple intéressant, celui du groupe robotique ECA et de sa maison-mère Groupe Gorgé qui s’est fait connaître récemment en se positionnant sur le marché des imprimantes 3D. Les deux sociétés sont cotées sur le compartiment C et les deux s’avèrent éligibles, Groupe Gorgé respectant les critères prévus par la loi et par le décret d’application.

Liste des valeurs éligibles indicative et non officielle

En effet, les seuils d’effectif (moins de 5.000 salariés), de revenus (chiffres d’affaires annuel inférieur à 1.500 millions d’euros) et de total de bilan (inférieur à 2.000 millions d’euros) fixés pour l’éligibilité au PEA PME d’une entreprise sont appréciés en tenant compte des chiffres-clés des sociétés avec lesquelles elle constitue un groupe. Autrement dit, si une société-mère n’est pas éligible, la fille ne l’est pas non plus même si elle ne dépasse pas les limites fixées par la loi.

Euronext précise que cette liste est donnée « à titre exclusivement informatif » et ne retient que les valeurs ayant fait une déclaration publique d’éligibilité au PEA PME et ayant notifié Euronext d’une telle communication. L’opérateur boursier précise que son fichier ne constitue « pas une liste officielle pouvant faire foi en la matière » et que la « vérification quant à l’éligibilité effective d’une société au dispositif du PEA-PME incombe au seul investisseur », comme le précise d’ailleurs le décret d’application.

La liste sera mise à jour « régulièrement » à partir des notifications des émetteurs.