PEL : taux d’intérêt en baisse à 2% bruts au 1er février 2015

Partagez

Contrairement au Livret A, le taux du plan d'épargne logement (PEL) va diminuer de 2,5% brut à 2% au 1er février 2015, sur décision du ministre des Finances Michel Sapin. Seuls les nouveaux PEL seront concernés. Les anciens plans, ouverts jusqu'au 31 janvier 2015, ne seront donc pas touchés.

PEL : le taux à 2,50% c'est maintenant

 

Le PEL va perdre un peu de sa superbe. Plébiscité en 2014, le plan d'épargne logement sera moins intéressant en 2015. En tout cas pour les Français qui souhaiteraient ouvrir un tel compte à partir du 1er février prochain.

Taux maintenu pour les anciens PEL

Le gouvernement a en effet décidé de diminuer - contrairement au Livret A et au LDD - le taux de rémunération servi par les banques aux détenteurs de PEL de 2,50% bruts à 2%. Un arrêté ministériel va bientôt être pris en ce sens. Exonéré d'impôt sur le revenu jusqu'à 12 ans de détention mais soumis aux prélèvements sociaux chaque année sur les intérêts versés, le PEL va ainsi rapporter 1,69% net contre 2,11% actuellement.

Ce changement va concerner tous « les nouveaux plans d'épargne logement (PEL) ouverts à compter du 1er février » 2015, a précisé le ministre des Finances et des Comptes publics Michel Sapin dans un communiqué diffusé le 15 janvier 2015. Les anciens PEL, ouverts jusqu'au 31 janvier 2015, ne seront pas visés et continueront de bénéficier des règles en vigueur. Les personnes non-titulaires d'un PEL souhaitant bénéficier du taux actuel de 2,11% net de CSG-CRDS doivent se hâter.

Le PEL moins souple d'utilisation que le Livret A

Fixée par avance à l'ouverture, la rémunération du PEL est garantie pour toute la durée du plan d'épargne. Ouvrir un PEL à 2,50% d'intérêts bruts annuels permet ainsi de bénéficier de ce taux jusqu'à sa fermeture.

Attention cependant, le fonctionnement du PEL est moins souple que celui du Livret A ou du LDD. La durée minimale du PEL est de 4 ans, tout retrait avant le quatrième anniversaire entraîne donc sa clôture automatique. De même, contrairement à l'épargne réglementée, le PEL est soumis à une obligation de versement minimum de 540 euros par an, soit 45 euros par mois, 135 euros par trimestre ou 270 euros par semestre. En revanche, le plafond du PEL est près de trois fois supérieur à celui du Livret A : 61.200 euros contre 22.950 euros.

En savoir plus
- Fiche pratique sur le PEL

 

Réseaux Sociaux