Placements : les Français plus optimistes sur leur capacité future à épargner en mars


Les ménages jugent que le moment est moins opportun pour épargner qu'en février d'après l'enquête de l'Insee relative à l'opinion des ménages sur la situation économique du mois de mars 2010.

Davantage d’optimisme mais moins d’opportunités d’investir. Selon l’enquête mensuelle d’opinion des ménages sur la situation économique établie par l’Insee pour le mois de mars 2010, la vision qu’ont les Français sur leur situation financière actuelle gagne un point par rapport à février. Elle revient au niveau de décembre dernier et reste supérieure à sa moyenne de long terme.

Les ménages jugent que leur capacité à épargner dans les mois à venir s’améliore (+2 points). En revanche, ils pensent que le moment est moins opportun pour épargner qu’en février (-2 points). L’Insee relève cependant que cet indicateur était en hausse depuis plusieurs mois.

Globalement, l’opinion des ménages sur la situation économique se détériore de nouveau : l’indicateur d’opinion de l’institut de statistique perd un point par rapport à février, poursuivant la baisse entamée depuis le début de l’année. Il se conjugue avec un assombrissement des perspectives sur le niveau de vie en France.