Plébiscitée en 2009, l’assurance vie reste le produit d’épargne préféré des Français (FFSA)


La quasi-totalité de l'épargne nouvelle a été placée sur des contrats d'assurance vie l'an passé.

Cette fois ce n’est pas un sondage qui l’affirme. Chiffres à l’appui, la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA) a constaté la prédominance de l’assurance vie dans l’épargne des Français.

Sur un flux net d’épargne de 98,8 milliards d’euros en 2009 – le plus faible total des 5 dernières années – l’assurance vie a représenté la plus grosse part du gâteau et de loin avec 93% du total, loin devant l’épargne contractuelle, les titres (actions, obligations). L’épargne liquide (Livret A notamment) a même diminué.

Par prépondérante de l’épargne longue

Ce pourcentage est le plus élevé des dernières années (2008 : 52%, 2007 : 61%, 2006 : 78%, 2005 : 59%).

Par rapport aux autres produits d’épargne longue, l’assurance vie est tout aussi privilégiée : sur un encours total de l’ordre de 2500 milliards d’euros, elle truste 55% pour seulement 8% de Plans d’épargne logement (PEL) et autres Pep bancaires, les autres supports (actions, obligations, épargne salariale) représentant le solde (37%). Il y a 30 ans, l’assurance vie ne représentait que 14% de l’épargne longue des Français.