Réforme du PEL : instauration d’un taux de rendement plancher


Pour redorer le blason du plan épargne logement (PEL), il a été décidé de garantir une rémunération plus attractive.

Un arrêté publié le mardi 25 janvier 2011 au Journal Officiel a établi une nouvelle formule de calcul PEL. Déterminé jusuq’à présent par arrêté ministériel avec un taux inchangé de 2,5% depuis 2003, le PEL sera désormais calculé selon une « formule permettant de refléter les conditions de taux d’intérêt du moment et les anticipations de taux », explique-t-on au ministère de l’Economie.

Autre modification, l’arrêté prévoit un taux plancher fixé par arrêté du ministre de l’économie, destiné à garantir au titulaire du PEL une rémunération toujours supérieure ou égale à 2,5%.

« Depuis août 2003, 2,5% était parfois intéressant pour les consommateurs mais peu attractif à d’autres moments […] Avec la formule proposée, le taux du PEL aurait été supérieur chaque année en moyenne de 0,4 point à ce qu’il a été sur les 10 dernières années », ont calculé les services de Christine Lagarde.