Rémy Cointreau chute en Bourse après ses résultats annuels


 La Bourse de Paris cède du terrain avec le repli des cours du pétrole. Le CAC 40 lâche ainsi 0,97%, à 4.405,61 points. Vivendi subit le refus de l'Autorité de la concurrence et Rémy Cointreau déçoit les investisseurs malgré des résultats positifs dans l'ensemble.

Le CAC 40 perd du terrain avec le repli du baril de Brent

La valeur du 9 juin 2016 : Rémy Cointreau

Le producteur de spiritueux a fait part d’un chiffre d’affaires de 1,05 milliard d’euros pour son exercice décalé 2015-2016, en croissance de 8,9% dont 0,3% en organique. Il bénéficie notamment du redressement des ventes de son cognac Rémy Martin, en progression de 14,7% dont 3,2% à périmètre et taux de change constants, après deux ans de baisse.

En revanche, sa branche liqueurs et spiritueux s’affiche en repli organique de 1,5%. Le bénéfice net part du groupe s’est quant à lui amélioré de 10,6%, à 102,4 millions d’euros. Le titre chute de 3,34%, à 74,19 euros, et finit avant-dernier de l’indice SBF 120.

Vivendi : l’Autorité de la concurrence refuse le deal entre Canal + et beIN

L’Autorité de la concurrence a rejeté le projet d’accord de distribution noué entre Canal +, filiale de la société de divertissement et de communication, et beIN Sports. C’est un revers pour Vincent Bolloré, qui espérait ainsi stopper la chute du nombre d’abonnés à la chaîne de télévision payante. Le président de Vivendi comptait sur ce deal pour distribuer de manière exclusive la chaîne qatarie, qui a récupéré d’importants droits de retransmission du football. La valeur abandonne 2,31%, à 16,26 euros.

Safran : les activités d’identification biométrique suscitent l’intérêt

Une douzaine d’acheteurs potentiels se sont manifestés pour reprendre les activités d’identification biométrique de l’équipementier aérospatial, valorisées environ deux milliards d’euros, rapporte Les Echos. Parmi ces éventuels acquéreurs, sept alliances franco-américaines se sont déjà formées, comme celle entre Carlyle et Eurazeo, selon le quotidien. La remise des offres indicatives est fixée au 17 juin. Le titre recule de 0,57%, à 61 euros.

Engie : la CGT anticipe 10.000 suppressions de postes

La CGT estime que le plan d’économies de l’énergéticien pourrait entraîner plus de 10.000 suppressions de postes. Ce chiffre a été réfuté par le groupe, dont l’Etat détient près de 33% du capital. Engie a annoncé début 2016 une réduction des coûts opérationnels dans le cadre de son plan « Lean 2018 », dont l’impact cumulé net sur l’excédent brut d’exploitation (Ebitda) doit s’élever à un milliard d’euros d’ici 2018. Le titre stagne, à 14,31 euros.

Airbus serait proche de céder ses parts dans Dassault Aviation

L’avionneur européen est sur le point de céder les 23,6% qu’il détient encore dans Dassault Aviation, selon l’agence Bloomberg qui cite des sources proches du dossier. Sa participation dans le constructeur des Rafale et des Falcon est valorisée à 2,1 milliards d’euros. Airbus a déjà vendu 18,75% du capital de l’entreprise pour environ 1,7 milliard d’euros en 2015. Le cours de Bourse lâche 0,39%, à 53,40 euros, tandis que le titre Dassault Aviation prend 0,31%, à 970 euros.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG