Rendement ou sécurité, les investisseurs hésitent en 2014


Les investisseurs français retrouvent peu à peu le moral en 2014. Selon l’enquête mondiale de Natixis Global Asset Management publiée lundi 12 mai 2014 réalisée auprès de 5.950 personnes disposant d’un patrimoine « investissable » d’au moins 143.000 euros, 25% des 500 Français interrogés estiment que leur situation financière s’est améliorée sur un an, contre 15% en 2013. « En termes de perspectives, l’année à venir est perçue de manière plus positive par les investisseurs français : 29 % prévoient une amélioration de leur situation financière dans les 12 mois, contre 19 % l’an passé », confirme Christophe Point, directeur de Natixis Global Asset Management distribution France.

Malgré ce regain de confiance chez les investisseurs français, ils sont encore une majorité à faire de la sécurité de leur capital une priorité. « Interrogés sur la façon dont ils définissent le succès de leurs placements, les investisseurs français sont presque 5 fois plus nombreux à citer la protection de leur capital de départ en évitant les pertes (61 %) que le fait de surperformer le marché (13 %) », met en avant l’étude.

Hésitants sur la stratégie à adopter en matière d’investissement – 76% des sondés se déclarant partagés entre la sécurité du capital et la quête de rendements – les Français ne sont font en revanche guère d’illusions sur l’efficacité de leurs placements à l’heure de la retraite. « Ils ne sont que 19 % à penser que la stratégie d’investissement qu’ils mettent en œuvre à l’heure actuelle leur garantira des revenus suffisants pour vivre confortablement à l’heure de la retraite », remarque l’enquête.

Sur les Français et l’épargne retraite
Moins d’un Français sur cinq épargne pour sa retraite
Epargne et Vous : faut-il souscrire une assurance vie à 70 ans ?