Safti : transfert sur Alternext malgré une Bourse en déprime


Safti, réseau de transactions immobilières sans agence basé à Toulouse, a bouclé son transfert du Marché Libre vers Alternext malgré un contexte boursier défavorable marqué par plusieurs séances consécutives en repli. Pour y parvenir, la société a dû revoir ses prétentions à la baisse : alors que les actions nouvelles devaient être émises dans une fourchette comprise entre 11,80 et 13,70 euros, le prix a finalement été fixé à 10,80 euros, soit 15% que le prix médian de la fourchette indicative (12,75 euros).

Autre concession, cette fois consentie par le PDG Gabriel Pacheco : ce dernier a participé à l’opération à hauteur de 983.000 euros, « conformément à son engagement de souscrire jusqu’à un million d’euros en cas d’insuffisance des souscriptions ». Les actionnaires individuels ont souscrit à hauteur de 365.000 euros, soit près d’un quart (22,7%) des actions demandées par le marché. Au total, la levée de fonds se monte à 2,6 millions d’euros.

Post-opération, la capitalisation boursière de Safti ressort à environ 12,3 millions d’euros. Le règlement-livraison des actions interviendra le 20 octobre 2014. Les titres seront négociables sur Alternext à partir du 21 octobre 2014 sous le code ISIN FR0011233261 et le mnémonique ALSFT. Ces titres sont éligibles au PEA PME.

Dans un communiqué, le PDG Gabriel Pacheco a confirmé son objectif de quadrupler le chiffre d’affaires à 30 millions d’euros, avec une marge opérationnelle de 12%, à l’horizon 2017.