SCPI Pierre 48 : versement d’un dividende exceptionnel de plus de 20 euros par part


Paref Gestion annonce la distribution d'un dividende exceptionnel de 20 euros par part minimum aux associés de sa SCPI de capitalisation Pierre 48. Un versement lié au programme d'arbitrage engagé par la société de gestion l'an passé, qui a produit plus de 12 millions d'euros de plus-value.  

Paref Gestion va distribuer un dividende de 20 euros minimum aux souscripteurs de Pierre 48

L’année 2016 démarre fort pour les souscripteurs de la SCPI Pierre 48. Paref Gestion annonce, dans un communiqué de presse daté du mercredi 6 janvier, le versement d’un dividende exceptionnel « de plus de 20 euros par part » aux associés de cette société civile de placement immobilier de plus-value à capital fixe.

Le montant définitif du dividende n’est pas encore arrêté. Contacté par Toutsurmesfinances.com, le directeur commercial de Paref Gestion, Frédéric André, explique qu’il sera déterminé vers la fin du mois de mars et soumis au vote des associés lors de la prochaine assemblée générale prévue pour le 18 mai prochain. Dans tous les cas, il ne sera pas inférieur à 20 euros, confirme la société de gestion, et pourrait grimper jusqu’à 25 euros.

En 2015, les épargnants ont touché un dividende exceptionnel de 15 euros dans des circonstances similaires. Après le vote de l’assemblée générale au mois de mai, le dividende avait été distribué en juin.

Cette décision s’inscrit dans le cadre du programme d’arbitrage lancé en 2015 par Paref Gestion visant à se séparer d’actifs immobiliers générateurs de plus-values. Les ventes immobilières engagées ont rapporté « plus de 21 millions d’euros, générant une plus-value de 12 millions d’euros », selon le communiqué de presse. Pierre 48 signale à cette occasion la cession d’un nouvel immeuble situé à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) au profit d’un bailleur social pour un montant de 17 millions d’euros, la plus-value retirée étant exonérée d’impôt du fait du statut de l’acquéreur.

Une SCPI de capitalisation sans revenus réguliers

A la différence des SCPI de rendement et de leurs consœurs fiscales, les sociétés de plus-value, ou de capitalisation, comme Pierre 48 ne versent pas de revenus locatifs réguliers aux épargnants. La rémunération des souscripteurs est assurée par la cession périodique d’actifs immobiliers, les plus-values enregistrées permettant la distribution de dividendes.

Le patrimoine de Pierre 48 (plus de 750 lots) est essentiellement investi dans l’immobilier résidentiel ancien parisien et francilien, notamment des biens soumis à la loi de 1948 (loyers réglementés), détenus en nue-propriété ou loués sous le régime « classique » des rapports locatifs issu de la loi de 1989. A fin septembre 2015, le taux de rentabilité interne (TRI) de la SCPI, indicateur servant à mesurer la performance du véhicule dans la durée, se situait à 6,2% sur 5 ans, 4,6% sur 7 ans et 7,6% sur 10 ans.