SCPI : rendements de 5,13% pour l’immobilier d’entreprise en 2013


Les sociétés civiles de placement immobilier ont délivré un taux de distribution brut moyen de 5,13% en 2013. Le rendement des SCPI se maintient donc puisqu'il s'affichait à 5,20% un an plus tôt. La collecte sur ces placements est stable à 2,318 milliards d'euros.

Un immeuble de bureaux

 

Une nouvelle fois, la performance a été au rendez-vous en 2013 pour les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI). Après avoir délivré un taux de distribution sur valeur de marché (DVM) de 5,20% en 2012, les SCPI Immobilier d’entreprise ont offert à leurs souscripteurs un rendement moyen de 5,13% avant impôt et prélèvements sociaux selon les chiffres publiés le 5 mars 2014 par l’Association française des sociétés de placement immobilier (Aspim) et l’Institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF). « En 2013, les SCPI ont pu maintenir leur niveau de distribution par part par rapport à l’exercice précédent (- 0,18 %), explique l’Aspim dans un communiqué. Sur la même période, le prix moyen des parts a légèrement progressé (+ 0,66%), signe de l’attractivité confirmée des SCPI. »

 

5,47% de rendement pour les SCPI spécialisées

Dans le détail, ce sont les SCPI spécialisées, investies sur des secteurs particuliers (Ehpad, logements étudiants, …) qui ont versé à leurs souscripteurs les taux de DVM les plus élevés, en moyenne de 5,47%, en hausse de 0,22 point par rapport à 2012. Suivent les SCPI diversifiées avec un rendement de 5,45% puis les SCPI de Bureaux (5,11% contre 5,23% en 2012) et de Commerces (5,10% contre 4,93%), dont 70% du patrimoine est investi respectivement en bureaux ou commerces. Pour rappel, ces taux sont ceux servis pour une souscription en direct. Pour une souscription dans le cadre d’une assurance vie, ces rendements sont amputés des frais de gestion annuels généralement compris entre 0,6 et 1%.

En 2013, les épargnants ont de nouveau été présents puisque les 81 SCPI Immobilier d’entreprise répertoriées totalisent une collecte nette de 2,318 milliards d’euros, contre 2,325 milliards en 2012, en recul limité de 0,3%. Les 76 SCPI Immobilier résidentiel ont pour leur part récolté 181,8 millions d’euros, soit légèrement plus qu’en 2012 (1,3%). « Dans un contexte économique pourtant perturbé, les chiffres confirment une nouvelle fois leur attractivité auprès des épargnants », se réjouit Patrick de Lataillade, président de l’Aspim.

La capitalisation cumulée des 157 SCPI du marché atteint 29,964 milliards d’euros, en hausse de 9,1% sur un an.

 

Sur les sociétés civiles de placement immobilier
SCPI : définition, avantages et risques de ce placement immobilier