SICAV

Partagez

Comme son nom l’indique, la SICAV (Société d'investissement à capital variable) est une société. C'est un véhicule collectif dont vous achetez, non des actions, mais des parts d’une société qui s’occupe de la gestion d’un portefeuille de valeurs mobilières.

 

La SICAV fait partie de la famille des OPCVM (organismes de placement collectif en valeurs mobilières). Comme pour toute société, une assemblée générale est organisée, et la SICAV dispose d’un conseil d’administration. Ce sont souvent les établissements bancaires qui proposent ces produits, mais aussi les compagnies d'assurance dans le cadre de contrats d'assurance vie.

 

Les avantages. Le risque est mutualisé, car vous achetez des parts au même titre que les autres souscripteurs. Surtout la SICAV possède un portefeuille de valeurs mobilières : les bénéfices d’un secteur peuvent donc couvrir les pertes d’un autre.

Comme pour un fonds, la SICAV peut être placée différemment, dans le but d’obtenir un rendement plus ou moins grands, mais aussi plus ou moins risqué. Ainsi, une SICAV dynamique sera principalement investie en bourse, et une SICAV prudente, majoritairement en obligations.

La fiscalité. La SICAV n’est pas placée en bourse mais certaines sont éligibles au PEA. Votre intermédiaire bancaire peut vous demander des frais de souscription ou de vente. Placée dans un PEA ou dans une assurance vie, la SICAV bénéficie de cette enveloppe fiscale (moins de taxes, sauf cotisations sociales sous certaines conditions).

Placée sur un compte-titre, vous devez choisir entre prélèvement libératoire de 19% ou la prise en compte dans l’impôt sur le revenu. Dans tous les cas vous allez vous acquitter de 15,5% pour les cotisations sociales. Le seuil de cession ayant été supprimé à compter du 1er janvier 2011, vous êtes imposé à partir du premier euro de gain.

Bon à savoir. Votre établissement à l’obligation de vous fournir un document simplifié de l’AMF (Autorité des marchés financiers) sur l’OPCVM que vous choisissez.

 
 

Réseaux Sociaux