Suravenir Opportunités : taux de rendement 2015 de 3,60%


Le fonds en euros Suravenir Opportunités, proposé dans une douzaine de contrats d’assurance vie commercialisés sur Internet, se hisse dans le peloton de tête des rendements des fonds en euros grâce à son portefeuille diversifié et la diminution drastique du poids des obligations d’Etat.  

Suravenir Opportunités : fonds euros dynamique

En 2015, le fonds en euros Suravenir Opportunités a grossi de moitié : l’encours de ce support à capital garanti géré par la compagnie d’assurance vie Suravenir a grimpé de 48%, passant de 506 à 750 millions d’euros entre fin 2014 et 2015. Un succès qui n’a pas entamé ses performances : à 3,60% net de frais de gestion et avant prélèvements sociaux, son taux de rendement 2015 demeure parmi les meilleurs du marché.

Moins d’immobilier et d’obligations d’Etat

Dans un contexte de forte collecte qu’il a fallu investir à l’heure d’un recul généralisé de la rémunération des actifs (obligations d’Etat et d’entreprises, immobilier), le fonds en euros a limité la casse en concédant une perte de rendement de 25 centimes d’une année sur l’autre (3,85% servis en 2014). Une performance qui tient compte d’un renforcement des réserves, Suravenir ayant augmenté sa provision pour participation aux bénéfices (PPB).

Suravenir Opportunités doit sa surperformance vis-à-vis des fonds en euros traditionnels à une gestion active, où la diversification en dehors des placements obligataires peut atteindre jusqu’à 60% de son portefeuille. Cette stratégie s’est traduite en 2015 par une diminution du poids de l’immobilier dans l’actif du fonds, passé de 32,4% à 29,9% en un an, alors que dans le même temps, l’assureur a saisi des opportunités sur des produits structurés à coupons. Au total, la poche dynamique du portefeuille, composée de produits structurés et d’actions, a gonflé de 18,2% à 19,6%.

Parallèlement, la poche obligataire a vu son allocation changer radicalement. La part des obligations d’Etat dans le portefeuille obligataire est tombée en un an de près d’un tiers (31,8%) à moins d’un quart (24,4%) au moment où la rémunération des dettes souveraines est tombée à un plus bas, l’OAT 10 ans (emprunt de référence de l’Etat français) ayant touché son plus bas historique à 0,35% le 16 avril 2015. Ce désengagement s’est effectué au profit des obligations d’entreprises (9,6% du portefeuille d’obligations au 31 décembre 2014 à 16,6% un an plus tard).

Contrainte d’investissement sur des supports non garantis

Le fonds Suravenir Opportunités est l’un des deux fonds en euros proposés (avec Suravenir Rendement) sur les contrats d’assurance vie commercialisés par Altaprofits (Digital Vie), AssuranceVie.com (Puissance Avenir), Ethic Vie, Epargnissimo (Croissance Avenir), Fortuneo (Fortuneo Vie), Hedios Patrimoine (Hedios Life), Linxea (Linxea Avenir), MonFinancier (MonFinancier Retraite Vie), Mes-placements (Mes Placements Retraite), Moncapital (Moncapital Vie) et Mon Projet Retraite (Mon Projet Retraite Vie).

Quel que soit le contrat, l’accès à ce fonds s’effectue sous contrainte d’investissement à 30% minimum des sommes versées sur un ou plusieurs supports en unités de compte (UC), où le capital n’est pas garanti.

A lire aussi sur les taux 2015 des contrats d’assurance vie

L’assurance vie en euros a rapporté 2,30% en moyenne en 2015