Taux d’intérêt, statuts, comment fonctionne le crowdfunding immobilier


Une étude dévoilée le 15 décembre 2015 fait un tour d'horizon exhaustif du financement participatif immobilier. Combien existe-t-il de plateformes ? Quels sont les taux d'intérêt servis ? Les projets financés ? Le ticket moyen ? Le statut des acteurs ? Retour sur le crowdfunding immobilier en 5 chiffres.  

Le crowdfunding immobilier en 5 chiffres clés

Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure du crowdfunding immobilier ? Avant de miser sur la pierre comme de nombreux Français, mieux vaut savoir dans quoi vous vous engager car s’il offre des rendements potentiels élevés, le jeu n’est pas sans risque. C’est tout l’objectif de l’étude réalisée par Céline Mahinc, associée gérante de la société de gestion de patromoine Eden Finances et Chloé Magnier, présidente du cabinet de conseil CM Economics. Les résultats de ce document intitulé « Le Crowdfunding Immobilier : son fonctionnement, ses enjeux, ses défis », présentés le 15 décembre 2015, permettent de se faire une idée précise du financement participatif et de ses modalités pour les investisseurs. Présentation de cette nouvelle tendance en 5 chiffres clés.

38,2 millions

C’est en euros le montant investi dans le crowdfunding immobilier en 2015 à la fin du mois de septembre. Preuve du décollage incontestable de ce nouveau mode de financement, ce total se limitait à 1,8 million d’euros en 2013, pour 4 projets soutenus, et à 3,12 millions d’euros affectés dans 7 projets l’an passé. Depuis le début de l’année 2015, pas moins de 108 projets immobiliers ont déjà été financés. Le baromètre Anaxago Immobilier rendu public en novembre 2015 fixait à 30 millions d’euros le total des financements accordés par 15 sites internet.

26 plateformes

Contenu à 10 en mai 2015 selon les auteures de l’étude, le nombre de plateformes proposant d’investir dans l’immobilier via le crowdfunding est passé à 26 fin septembre. Parmi ces dernières, 20 ont accepté de répondre au questionnaire concocté par Céline Mahinc et Chloé Magnier. « Deux plateformes se partagent néanmoins l’essentiel des parts de marché », rappellent-elles. A savoir Wiseed et Anaxago Immobilier.

3 à 20%

Sur les 119 projets financés depuis la création du crowdfunding immobilier en France en 2013, les taux d’intérêt proposés par les plateformes se situent dans une fourchette très large de 3 à 20%. Ces rendements, non garantis, concernent pour la plupart des projets de promotion immobilière puisque 80% des plateformes étudiées ont choisi cette activité. « Les autres ont opté pour l’investissement locatif ou en viager », explique Chloé Magnier.

4.700 euros

C’est le ticket moyen investi par les internautes sur les plateformes de crowdfunding immobilier. Depuis 2013, un peu plus de 43 millions d’euros ont été placés dans 119 projets d’un montant moyen de 350.000 euros.

12 plateformes

Parmi les 26 sites internet recensés, seulement 12 possèdent un statut régulé, c’est-à-dire celui de conseiller en investissement participatif (CIP), d’intermédiaire en financement participatif (IFP) ou de prestataire de services d’investissement (PSI). A l’inverse, 9 plateformes proposent d’investir dans la pierre sans le moindre statut à même de rassurer l’investisseur.