Taux du PEL à 1,5% : seuls les plans ouverts à partir du 1er février 2016 concernés

Partagez

Les détenteurs d'un plan d'épargne logement ne seront pas affectés par la diminution de la rémunération du PEL de 2% à 1,5% à compter du 1er février 2016. Seuls les épargnants qui souscrivent ce produit après cette date seront impactés. Explications.

 

La rémunération du plan d'épargne logement va passer de 2% à 1,5% au 1er février 2016

 

Le coup de rabot sur le taux d'intérêt du plan d'épargne logement (PEL) ne va pas pénaliser tous ses détenteurs. La diminution du rendement de 2% à 1,5% brut (avant prélèvements sociaux de 15,5%), officialisée par le gouvernement le 13 janvier 2016, concernera exclusivement les plans souscrits à partir du 1er février.

Cette baisse de rémunération s'appliquera « aux nouveaux PEL et ne concerne donc pas le stock de PEL existants », explique le ministère des Finances et des Comptes publics dans un communiqué. En effet, contrairement au Livret A ou au Livret de développement durable (LDD), sur lesquels la rémunération est susceptible d'évoluer en cours de vie du produit, ce sont les conditions en vigueur au moment de l'ouverture de votre plan qui resteront effectives pour le reste de la durée du PEL. De fait, si vous avez souscrit ce produit avant le 1er février 2016, vous ne subirez pas de perte de rendement. Par exemple, un plan d'épargne logement souscrit après le 1er février 2015 continuera de se voir rémunéré 2% brut, soit 1,69% net de CSG-CRDS.

En revanche, si vous ne détenez pas encore de PEL, vous avez tout intérêt à agir rapidement pour préserver la rémunération de votre épargne. Passé le 1er février 2016, son rendement tombera à 1,27% net. Pour ce faire, il suffit de vous rendre au guichet de votre établissement bancaire ou, plus simplement, sur son site internet sur lequel la souscription d'un plan d'épargne logement ne vous prendra que quelques minutes.

A lire aussi :

Epargne : Hollande annonce un LDD plus solidaire

 

Réseaux Sociaux