Thales éclipse la petite forme de la Bourse


Alors que le CAC 40 accuse un repli de 0,18% à 4.312,28 points suite à la parution de statistiques chinoises décevantes, l'électronicien enregistre la troisième plus forte progression de l'indice vedette en ce lundi de Pentecôte grâce à l'annonce de l'entrée en service prochaine de son sytème « Eclipse ».    

Le CAC 40 a pâti des statisques décevantes de l'économie chinoise

La valeur du 16 mai 2016 : Thales

Un pas de plus vers le succès. L’électronicien de défense a annoncé lundi 16 mai que son système de protection électronique « Eclipse » avait réussi les essais de qualification menés par la Direction générale de l’armement (DGA).

Ce programme est un brouilleur de nouvelle génération qui permet de détecter et de réagir instantanément au déclenchement des engins explosifs en brouillant les signaux de télécommandes radio. Il s’agit d’une défense contre les actes terroristes qui constituent l’une des principales menaces actuelles.

Déjà en service dans d’autres pays, les brouilleurs Eclipse équiperont les différents véhicules de l’Armée de terre française dont les futurs Griffon et Jaguar du programme Scorpion. Le cours de l’ex-Thomson CSF gagne 0,82% à 77,43 euros, signant une des plus fortes hausses du CAC 40 du jour derrière STMicroelectronics (+ 1,33%) et Bureau Veritas (+ 0,92%).

 

Air Liquide à plein gaz

La Fédéral Trade Commission (FTC), le régulateur américain de la concurrence, a autorisé le rachat sous certaines conditions de l’américain Airgas par l’industriel français. Une opération de 13,4 milliards de dollars qui va s’achever le 23 mai et permettre à Air Liquide de se renforcer sensiblement aux Etats-Unis. La valeur du spécialiste des gaz industriels est en repli de 0,14% à 96,07 euros.

 

Eutelsat poursuit sa descente

Après une chute de plus de 27% le 13 mai dernier, le cours de Bourse de l’opérateur de satellites a encore reculé de 6,79% pour atteindre 18,45 euros. L’Européen a lancé un « profit warning » pour informer les marchés qu’il n’allait pas respecter les prévisions pour les deux prochains exercices, notamment à cause de la baisse de la demande en Amérique du Sud.

 

EDF à nouveau dégradé

Dans la foulée de Moody’s, Standard & Poor’s a abaissé la note de l’électricien tricolore de A+ à A et a rétrogradé le « rating » de sa dette hybride en catégorie spéculative. Les agences de notation doutent du plan de redressement et de la vente de certains actifs annoncés par l’opérateur public pour rétablir ses comptes ainsi que de son projet de centrales nucléaires à Hinkley Point C en Angleterre. Le titre s’adjuge 0,18% à 11,35 euros.

 

Grand Marnier bientôt avalé par Campari

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a jugé conforme l’offre publique d’achat (OPA) lancé par l’italien Campari sur le capital restant du fabricant français de spiritueux. La valeur du groupe parisien, qui commercialise la célèbre liqueur amère mais aussi des vins, croît de 0,53% à 8.657,00 euros.

 

Le point sur les marchés avec notre partenaire IG