Un fonds pour investir dans les vignobles du Sud de la France

Partagez

ACG Management propose jusqu'à la fin de mois de septembre le FCPR Vignobles Grand Sud, un placement de diversification dans les PME non cotées de la filière viti-vinicole situées en dehors des terroirs de Bordeaux et de Bourgogne. Objectif : afficher un rendement annualisé de 5 à 8% sur une durée d'au moins 7 ans.

Investir dans un vignoble accessible via un fonds

 

Pour les amateurs de bonnes bouteilles, le choix d'investissement dans le vin se résumait jusqu'à présent à la souscription de parts de groupements fonciers viticoles (GFV) et à l'achat de caisses via les gestionnaires de cave à distance. Une nouvelle possibilité est désormais accessible avec la création du FCPR Vignobles Grand Sud, géré par ACG Management. Avec ce fonds, la société de gestion spécialisée dans le financement en fonds propres des PME françaises non cotées revendique le lancement du premier FCPR (fonds commun de placement à risques) agréé par l'Autorité des marchés financiers (AMF), dédié aux entreprises de la filière viti-vinicole.

PME non cotées d'exploitation viticole

Le fonds, qui a pour seul avantage fiscal de conférer une exonération d'impôt sur les éventuelles plus-values à l'échéance, cible des PME non cotées exerçant leur activité dans les régions productrices les plus méridionales : Côtes du Rhône, Languedoc-Roussillon, Provence et Corse. « A notre avis, les vins de Bordeaux et de Bourgogne ont un potentiel de développement plus réduit que ceux du Grand Sud de la France », estime Jacques Vitali, directeur général d'ACG Management.

Au moins la moitié du fonds a vocation à financer le développement ou la transmission d'exploitations viticoles par des prises de participations au capital ou, de façon prioritaire, en obligations convertibles en actions (OC ou OCA). « Le fonds sera investi de façon dominante dans des vignobles qui cherchent à grossir, explique Jacques Vitali. C'est un actif tangible adossé à des terres et parfois à une propriété ou à un château. » Ce qui permet au FCPR de compter sur deux moteurs de performances : la revalorisation du foncier agricole d'une part et l'accroissement des ventes en particulier à l'exportation, notamment en augmentant les prix de vente grâce à des efforts sur la qualité.

Investissements dans des activités amont ou aval

En complément, le FCPR Vignobles Grand Sud pourra être amené à investir dans des secteurs d'activités périphériques au monde viticole tels que le négoce (gros ou détail), l'équipement pour la vinification (cuves, pressoirs), le machinisme agri-viticole (machines à vendanger) ou la fourniture de consommables (verres, bouchons, fûts, engrais). Objectif ce ces investissements annexes, « doper le rendement du fonds » grâce à des opérations de type LBO ou acquisition par recours à l'endettement.

Le FCPR vise un portefeuille de 10 millions d'euros investi dans une dizaine d'opérations d'un million chacune en moyenne, et un TRI (taux de rendement annualisé) net compris entre 5 et 8% pour le souscripteur.

FCPR Vignobles Grand Sud – principales caractéristiques

Société de gestion : ACG Management
Valeur de la part : 1.000 euros
Souscription minimum : 5.000 euros (5 parts)
Droits d'entrée : 5% maximum
Durée de vie du fonds : 7 ans minimum, 10 ans maximum (prorogeable 3 fois 1 an)
Durée de blocage des sommes investies : 7 ans minimum
Date maximum de conservation : 31 décembre 2025
Fiscalité : exonération d'impôt sur les plus-values au terme
Garantie du capital : non


 

Réseaux Sociaux