Un Français sur deux n’arrive plus à épargner


Seuls 2% des Français estiment être en mesure de mettre beaucoup d'argent de côté, selon un sondage Ipsos réalisé pour la FFSA.

Epargner devient de plus en plus difficile pour les Français. Selon un sondage Ipsos/Logica Business Consulting réalisée pour la Fédération Française de Sociétés d’Assurances (FFSA), 49% des Français se disent dans l’impossibilité d’épargner, une autre moitié (49%) déclare ne pouvoir épargner qu’un peu d’argent, alors que seulement 2% prétendent pouvoir mettre beaucoup d’argent de côté.

Mais ce sondage révèle des disparités importantes selon le revenu des Français. En effet, dans les foyers dont le revenu mensuel dépasse 3 000 euros nets, 75% des Français disent être capables d’épargner et 58% auraient l’intention de faire grossir leur bas de laine. En revanche, dans les foyers gagnant moins de 1 200 euros par mois, seulement 24% des personnes se déclarent en situation d’épargner et 21% ont l’intention de le faire.

Selon l’âge du Français l’intention d’épargner n’est pas non plus la même : 55% des jeunes âgées de moins de 35 ans ont l’intention d’épargner, contre 35% chez les plus de 35 ans.

Le livret A pour les jeunes, l’assurance vie pour les aînés

Par ailleurs, le Livret A reste le produit d’épargne préféré des épargnants. En effet 39% des Français qui souhaitant épargner citent le livret A, devant le plans épargne logement (PEL, 29%) et l’assurance vie (25%).
Mais là encore, le sondage révèle des disparités selon les âges : Si les livrets et les PEL sont les produits les plus populaires chez les jeunes (avec respectivement 45% et 36% de citations), en revanche chez les plus de 35 ans ce sont les contrats d’assurance vie qui sont les plus souvent cités (32%).

En savoir plus sur l’assurance vie
>> Visiter le site www.toutsurlassurancevie.com