Vaillance lance un contrat d’assurance vie sur internet sans frais d’entrée


Vaillance, cabinet de gestion de patrimoine parisien, commercialisera le contrat e-novline, d'e-cie vie, filiale du groupe Generali, via un site internet dédié. En collaborant avec e-Cie Vie, Vaillance vise ainsi une clientèle sur la France entière.

assurance vie, vaillance, internet

Pourquoi un contrat d’assurance-vie en ligne ? Vaillance cite en premier lieu les estimations de Generali. L’assurance vie en ligne a représenté en 2011 autour de 1,5% de la collecte du marché, en progression de 0,2 point par rapport à 2010. La collecte sur Internet s’est maintenue en 2011 alors qu’elle a diminué de 14% pour l’ensemble du marché. De plus, le cabinet de gestion de patrimoine estime qu’il devrait connaître une progression importante compte tenu de l’évolution du marché des transactions sur internet en France.

« Les habitudes des français changent, ils font de plus en plus confiance et utilisent Internet pour leurs besoins de la vie quotidienne : ils achètent, gèrent leur comptes bancaires en ligne… Le marché de l’assurance vie en ligne profite également de cette tendance car offre des avantages incontournables notamment en terme de prix », observe Marc Saad, Directeur Général de Vaillance, tablant sur une multiplication par quatre sur les cinq prochaines années du marché.

Quelles sont les caractéristiques de cette assurance vie sur le web ? C’est un contrat multisupport dédié à la vente sur internet sans aucun frais d’entrée ni d’arbitrages. Les frais de gestion annuels sont fixés à 0,76% sur les supports en unités de compte (UC) et 0,60% pour le fonds en euros dont la rentabilité était de 3,72% en 2011 nets de frais de gestion et hors prélèvements sociaux. Le versement minimum est de 1.500 euros à la souscription et de 75 euros par mois pour les versements libres programmés. Au sein du contrat, on dénombre plus de 120 supports financiers disponibles dont 1 société civile de placement immobilier (SCPI). Il existe deux modes de gestion (libre ou sous mandat) mais également la possibilité de sécuriser des plus-values. « Actuellement, le contrat moyen est de 20.000 euros, la moyenne en pondération des unités de compte est de 25% par contrat », précise Vaillance dans son communiqué.