Agirc-Arrco : la CGT appelle à manifester contre les propositions du Medef


L’Union générale des ingénieurs, cadres et techniciens de la CGT (UGICT-CGT) et l’Union régionale d’Ile de France (URIF) de la CGT appellent à un rassemblement de 12h à 14h30 devant le siège parisien du Medef le 27 mai prochain, jour de la quatrième et théoriquement dernière séance de négociation sur les retraites complémentaires. A l’issue de cette réunion, patronat et les syndicats, gestionnaires des régimes complémentaires Arrco (pour l’ensemble des salariés) et Agirc (pour les seuls cadres), devraient trouver un terrain d’entente sur les moyens de redresser les finances des deux régimes et signer un accord définitif le 22 juin.

La CGT craint que la plupart des mesures proposées par le Medef soient adoptées : instauration d’abattements dégressifs pour les départs à la retraite avant 67 ans, sous-indexation des pensions complémentaires durant trois ans, abaissement du taux de réversion (pension versée aux conjoints survivants) de 60% à 55%. « Enfin, le Medef persiste dans sa volonté de réunir en un seul régime l’Arrco et l’Agirc », souligne le communiqué UGICT-URIF diffusé le 19 mai 2015. De son côté, la CGT propose une hausse des cotisations Agirc et la mise en place d’une contribution prenant en compte la situation des entreprises en matière d’égalité salariale femmes-hommes. « Pour être entendues et prises en compte, ces propositions ont besoin du soutien de la mobilisation », conclut le communiqué.

 

A lire également :

La CGT réclame 300 euros par mois pour compenser le gel des retraites