Aides au financement de votre hébergement

Partagez

Vous décidez de partir en maison de retraite ? À moins d'avoir acquis un logement adapté au début de votre retraite, sachez qu'il vous faudra certains moyens, car il devient difficile de boucler le financement d'une maison assurant un confort normal.

 Vous pouvez bénéficier d’aides au financement de votre hébergement :

L'aide sociale à l’hébergement

Les conditions : l'aide sociale prend en charge une partie des frais d'hébergement dans un établissement agréé, des personnes de plus de 65 ans « les plus démunies ». Elle s’adresse aux personnes dont les revenus sont inférieurs aux dépenses mensuelles, après aide alimentaire de la famille (obligatoire). Pour avoir l’aide elles doivent affecter 90% de leur ressource dans l’hébergement.

La demande : Centre communal d’action social qui transmet au Conseil général.

Le montant : variable selon les cas. Attention car les aides peuvent être récupérées lors de la succession.

>> En savoir plus sur l'aide sociale à l'hebergement

L'allocation personnalisée d'autonomie (APA)

Les conditions : l’APA est attribuée aux plus de 60 ans se trouvant dans l'incapacité d'agir totalement seules. Il faut la demander au conseil général (département). Elle n’est pas liée à des conditions de ressource mais d’autonomie, classées par « GIR », de 1 à 6, le niveau 1 représentant le maximum de dépendance, les niveaux 5 et 6 étant exclus de l’aide.

La demande : photocopie de carte d’identité, d’avis d’imposition et RIB, adressées au Président du Conseil général. La réponse doit être rendue dans les 10 jours, une équipe médicale se rendant ensuite au domicile pour établir un plan d’aide.

Le montant maximum par mois (chiffre au 1er avril 2010) : GIR 1 : 1 235,65 euros / GIR 2 : 1059,13 euros / GIR 3 : 794,35 euros / GIR 4 : 529,56 euros. Attention, car si les revenus de la personne dépassent 695,70 euros par mois, elle doit en prendre une partie à sa charge. Les sommes versées n’entrent pas en compte dans les frais de succession.

>> En savoir plus l'allocation personnalisée d'automonie 

L'allocation de logement sociale (ALS)

Les conditions : l’ALS est donnée sous conditions de ressources. Elle permet de payer une partie d’un loyer ou d’un emprunt (achat d’un logement ou travaux). Attention car si le bailleur est un membre de la famille, l’aide ne fonctionne pas.

La demande : Caisse d’allocations familiales

Le montant : variable selon les situations.

>> En savoir plus sur l'allocation de logement sociale

 
 

Réseaux Sociaux