Arrco-Agirc : pas de revalorisation de la retraite complémentaire en 2015


Comme attendu, la valeur du point de l'Arrco, la retraite complémentaire de tous les salariés, ne sera pas revu à la hausse en 2015. Une non-revalorisation qui s'ajoute au gel des pensions de base du régime général et à celui des pensions complémentaires versées aux cadres par l'Agirc.  

Les régimes Agirc et Arrco ont gelé la retraite complémentaire des cadres et salariés

11,9 millions. C’est le nombre de salariés à la retraite dont la pension complémentaire n’augmentera pas le 1er avril 2015. Comme attendu, patronat et syndicats de salariés ont décidé jeudi 12 mars de ne pas revaloriser les pensions versées par l’Arrco, le régime de retraite complémentaire commun à tous les anciens salariés du privé, cadres inclus. La valeur du point Arrco reste ainsi fixée à 1,2513 euro en 2015, comme en 2014.

Gel acté la veille à l’Agirc

Cette annonce ne surprend pas, dans la mesure où l’Agirc avait annoncé un gel similaire des pensions complémentaires des 2,7 millions de cadres retraités affiliés à ce régime. Surtout, elle est la conséquence de l’accord du 13 mars 2013, qui a instauré une sous-indexation sur l’inflation des pensions servies par l’Agirc et l’Arrco. En d’autres termes, au lieu de progresser au même rythme que l’indice des prix à la consommation, la revalorisation des pensions complémentaires devait se caler un point en-dessous (1% pour 2% d’inflation par exemple). Compte tenu d’une prévision d’inflation inférieure à 1% (0,9% dans la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015) et du fait que les retraites complémentaires ne doivent pas diminuer, en vertu d’une clause de sauvegarde inscrite dans l’accord du 13 mars 2013, le résultat est une évolution de… 0%.

Reste que le gel des pensions complémentaires des salariés et cadres du privé s’ajoute à la non-revalorisation des pensions de base au 1er octobre 2014 décidée par le gouvernement. En définitive, les pensions de base ainsi que les retraites complémentaires des cadres et salariés du privé n’ont pas été augmentées depuis le 1er avril 2013.

 

Seuls les retraités touchant une pension d’un montant brut inférieur à 1.200 euros par mois vont percevoir dans les jours à venir une prime exceptionnelle de 40 euros. Et compte tenu des difficiles négociations engagées pour résorber le déficit des régimes Agirc et Arrco, le pire est peut-être à venir en ce qui concerne les retraites complémentaires…

Les valeurs du point de retraite complémentaire point Arrco et Agirc au 1er avril 2015

Arrco : 1,2513 euro

Agirc : 0,4352 euro

La pension est égale au nombre de points acquis durant la carrière, multiplié par la valeur du point.