Assurance dépendance : une précaution utile

Partagez

L’allongement de la durée de vie entraîne souvent l’apparition d’un problème grave pour les personnes âgées : la dépendance. Celle-ci a un coût, souvent très lourd. Les compagnies d’assurance ont élaboré des contrats qui prévoient le versement d’indemnités sous forme de rente ou de capital.

Ne vous précipitez pas

Premier point important : à l’exception des contrats mixtes qui permettent de panacher épargne et versement d’une rente viagère majorée en cas de dépendance, le contrat couvrant la dépendance n’est pas un contrat d’épargne. Ce qui signifie clairement que si vous n’êtes victime d’aucune dépendance, vous aurez cotisé, parfois pendant plusieurs décennies, en pure perte. Deuxième point : n’attendez pas d’être âgé pour souscrire un contrat si vous estimez qu’il vaut mieux prévenir toute dégradation physique plutôt que de laisser les enfants supporter d’éventuels surcoûts. En effet, plus votre adhésion sera tardive, plus le coût sera élevé. En outre, vous devrez vous soumettre à un questionnaire de santé avec parfois des examens complémentaires à réaliser. N’oubliez pas, cependant, qu’il existe l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), attribuée sans conditions de ressources, et qui constitue déjà une protection contre la dépendance. Attention : le montant de l’APA est fonction des revenus. Plus ceux-ci sont élevés, plus l’APA est modeste et elle risque de ne pas couvrir toutes les dépenses supplémentaires. Enfin, faites jouer la concurrence entre assureurs en vérifiant le rapport qualité/prix.

Quels types de contrats ?

Les contrats de prévoyance peuvent être souscrits à titre individuel ou collectif, la dépendance constituant la partie principale. Le mécanisme est le suivant : si l’assuré devient dépendant, il perçoit l’indemnité. S’il reste autonome jusqu’à son décès, les cotisations versées bénéficient à l’ensemble des assurés car il y a mutualisation des risques, ceci étant le cas pour de nombreuses assurances. Autre produit : les contrats d’assurance vie avec option dépendance, cette dernière constituant une garantie complémentaire du contrat dont la garantie principale est l’épargne retraite ou le décès.

Quelles garanties ?

Les contrats peuvent garantir la dépendance totale ou bien la dépendance totale et partielle. Dans le premier cas, la rente est versée à hauteur de 100% du montant prévu dans le contrat. Dans le second cas, le montant est fixé en fonction de critères d’évaluation prévus au contrat (difficultés pour se lever, s’asseoir, préparer ses repas…). Enfin, les contrats dépendance proposent des services complémentaires comme l’assistance ou l’aide à domicile.

Attention au délai de carence

Tous les contrats comportent un délai de carence pendant lequel la garantie ne joue pas (sauf cas de dépendance accidentelle). Ce délai est long, de un à trois ans. Il est donc important de ne pas attendre le dernier moment pour souscrire une assurance. Prenez le temps de vous faire expliquer l’ensemble des clauses du contrat afin de ne pas avoir de mauvaise surprise le moment venu.

 
 

Réseaux Sociaux