Carrière longue : un million de salariés en retraite anticipée en dix ans


Un million de pensionnés du régime général ont bénéficié du dispositif carrières longues depuis son instauration en 2004 pour partir en retraite avant l'âge légal. La mesure profite à un public plus large depuis le décret Hollande de juin 2012, qui a étendu le dispositif aux personnes qui ont commencé à travailler avant l'âge de 20 ans.  

Un million de salariés sont partis en retraite anticipée depuis 2004 grâce au dispositif carrières longues

Un million en dix ans. Selon les statistiques dévoilées par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) mardi 28 avril 2015, un million de retraités du régime général ont bénéficié du dispositif de départ anticipé pour carrière longue depuis sa mise en place en 2004. Une proportion à comparer aux 13,686 millions d’anciens salariés et employés en retraite au 31 décembre 2014.

Dans le détail, les hommes sont largement surreprésentés, puisqu’ils comptent pour plus de 75% des départs anticipés pour carrière longue (783.688, contre 260.777 femmes). Sur la seule année 2014, 150.281 nouveaux retraités en ont bénéficié, soit 2,1% de plus qu’en 2013. Là encore, les hommes en profitent davantage que les femmes, puisque ces dernières représentent près d’un tiers (49.471) des départs anticipés de ce type.

Il s’agit du plus fort total enregistré sur une année, un phénomène directement lié au décret Hollande de l’été 2012 qui a étendu le dispositif aux seniors qui ont commencé à travailler avant l’âge de 20 ans. Avant la mise en place du décret, les départs anticipés pour carrière longue étaient compris entre 30.000 et 40.000 par an de 2009 à 2011.

Pour rappel, la mesure entrée en vigueur en 2004 ne visait que les personnes qui avaient commencé à travailler à 16 ou 17 ans. Il était alors possible de partir dès l’âge de 56 ans. Par la suite, la réforme des retraites de 2010 a étendu une première fois le dispositif aux travailleurs qui avaient débuté leur carrière à l’âge de 18 ans. En revanche, l’âge de départ avait alors été porté à 58 ans avant d’être relevé à 60 ans par le décret Hollande.

Attention : les chiffres de la Cnav ne comptabilisent que les départs enregistrés par le régime général des salariés. Les départs en retraite anticipés des fonctionnaires et des indépendants ne sont donc pas intégrés à ces résultats.